Israël/Coronavirus: de nouvelles restrictions entrent en vigueur alors que le nombre de cas continue d'augmenter

i24NEWS

3 min
Israelis in Tel Aviv after the country lifts the restrictions on wearing a mask outdoors on April 18, 2021.
Miriam Alster/Flash90Israelis in Tel Aviv after the country lifts the restrictions on wearing a mask outdoors on April 18, 2021.

Le "passeport vert" est rétabli pour les événements en intérieur auxquels participent plus de 100 personnes

De nouvelles restrictions sont entrées en vigueur en Israël mardi à minuit, avec notamment des limitations à l'accès aux grands événements en intérieur, et de nouvelles amendes pour ceux qui enfreignent les règles sanitaires, alors le pays tente de contenir la récente hausse des infections au coronavirus.

En vertu des nouvelles ordonnances, le système dit du "passeport vert", utilisé pour la première fois au début de l'année, sera rétabli pour les événements en intérieur auxquels participent plus de 100 personnes.

L'accès à ces rassemblements est désormais limité aux personnes vaccinées ou guéries, ou qui présentent un test PCR négatif effectué dans les 72 heures précédant l'événement.

Video poster

Un test de dépistage rapide du virus peut également être utilisé, s'il est effectué dans les 24 heures précédentes. Si la taille des rassemblements n'est pas limitée, le port du masque est obligatoire, sauf pour manger ou boire.

Les sites sont tenus d'avoir un surveillant qui s'assure que les règles sont respectées, et sont tenus d'afficher des panneaux indiquant qu'ils fonctionnent selon les règles du passeport vert, sous peine de recevoir une amende de 3.000 shekels (775 euros).

Les sites qui disposent à la fois de zones intérieures et de zones en plein air sont considérés comme des espaces fermés pour la réglementation.

Les participants qui enfreignent les règles se verront infliger une amende de 1.000 shekels (250 euros), tandis que les exploitants des salles risquent une amende de 10.000 shekels s'ils ne vérifient pas que les participants sont munis des autorisations d'entrée appropriées.

La police et les inspecteurs des autorités locales contrôleront les lieux accueillant des événements relevant de ces règles pour s'assurer qu'ils sont conformes.

Outre les règles relatives aux événements en intérieur, il est interdit à toutes les entreprises, y compris les magasins, de laisser entrer une personne qui ne porte pas de masque. Les contrevenants se verront infliger une amende de 1.000 shekels (250 euros).

Video poster

Cet article a reçu 8 commentaires