Israël/Covid: le vaccin efficace qu'à 39% pour arrêter la transmission, à 91% pour prévenir des cas graves (ministère de la Santé)

i24NEWS

2 min
Un flacon Pfizer Covid-19 est photographié dans une clinique mobile de vaccins Covid-19 dans un quartier de l'est de Los Angeles le 9 juillet 2021.
FREDERIC J. BROWN / AFPUn flacon Pfizer Covid-19 est photographié dans une clinique mobile de vaccins Covid-19 dans un quartier de l'est de Los Angeles le 9 juillet 2021.

Ceux qui sont complètement vaccinés ont 88% de chance d'éviter une hospitalisation

De nouveaux chiffres publiés par le ministère de la Santé affirment que le vaccin contre le coronavirus n'est efficace qu'à 39% pour prévenir la transmission du coronavirus, mais à plus de 91 % pour prévenir des cas graves.

Les chiffres, basés sur des cas du 20 juin au 17 juillet – une période pendant laquelle le variant Delta s'est propagé à travers Israël – montrent que ceux qui sont complètement vaccinés n'ont que 40,5% de chances d'éviter les symptômes du virus, mais 88% de chance d'éviter une hospitalisation en raison de la maladie.

Les chiffres montrent également que parmi ceux qui ont été vaccinés en janvier, il n'y avait que 16% d'efficacité contre l'infection, contre 44% de ceux qui ont été vaccinés en février, 67% de ceux qui ont été vaccinés en mars et 75% pour ceux vaccinés en avril.

L'efficacité du vaccin pour prévenir les cas graves chez les personnes vaccinées en janvier reste de 86 %, selon les chiffres, à peine inférieure à celle des personnes vaccinées les mois suivants.

D'éminents experts en épidémiologie ont toutefois mis en doute les affirmations du ministère de la Santé selon lesquelles le vaccin a connu une baisse importante d'efficacité ces derniers mois. 

Cet article a reçu 5 commentaires