Pas de résultats.

close

Israël: des chercheurs découvrent une nouvelle méthode de traitement contre le stress post-traumatique

i24NEWS

clock 2 min

Illustration/This photo taken on April 15, 2019 at the University of Tel Aviv shows a 3D print of heart with human tissue.
JACK GUEZ / AFPIllustration/This photo taken on April 15, 2019 at the University of Tel Aviv shows a 3D print of heart with human tissue.

"Ces compléments alimentaires non-toxiques offrent l'espoir d'un réél traitement"

Une équipe de scientifiques israéliens de l'université Bar-Ilan, dirigée par le professeur Gal Yadid, de la faculté des sciences de la vie Mina et Everard Goodman et du centre de recherche multidisciplinaire sur le cerveau Gonda (Goldschmied), a découvert une nouvelle méthode de traitement contre le stress post-traumatique. 

Leurs conclusions ont été récemment publiées dans la revue Nature Molecular Psychiatry

Les chercheurs ont d'abord cartographié les "marques épigénétiques de méthylation de l'ADN" dans une région du cerveau qui joue un rôle important dans le stress post-traumatique.

Ils ont constaté des différences épigénétiques distinctes entre les animaux exposés à un traumatisme qui n'en ont pas souffert et les animaux exposés à un traumatisme, qui ont ensuite développé un stress post-traumatique.

L'injection de gènes dans le cerveau n'est pas encore une option thérapeutique réalisable. Les chercheurs ont donc vérifié si des compléments alimentaires imitant l'activité de ces gènes pouvaient traiter le stress post-traumatique chez les animaux qui y sont sensibles. 

Les chercheurs ont utilisé un produit naturel pour activer le récepteur de l'acide rétinoïque, ils ont traité les animaux avec de la vitamine A. Ils ont ensuite constaté que le traitement combiné avec le donneur de méthyle SAM et l'acide rétinoïque modifiait leur comportement face au stress post-traumatique.

Ces données suggèrent une nouvelle approche du traitement du stress post-traumatique, qui consiste à combiner deux produits naturels qui modulent l'épigénome. Il est important de noter que les traitements épigénétiques inversent les causes sous-jacentes du trouble sur l'ADN et servent donc de "remède" plutôt que de soulagement temporaire des symptômes. 

"Comme ces compléments alimentaires ne sont pas toxiques, ils offrent l'espoir d'un traitement réél qui inverse la cause génomique sous-jacente de la maladie", a déclaré le professeur Yadid.