Pas de résultats.

close

Israël/Coronavirus: "L'imposition d'un confinement pendant les fêtes juives dépendra du nombre de vaccinés" (N. Bennett)

i24NEWS

clock 3 min

Israel's Prime Minister Naftali Bennett at a weekly cabinet meeting at the Prime Minister's Office in Jerusalem on June 20, 2021.
Amit Shabi/POOL via Flash90Israel's Prime Minister Naftali Bennett at a weekly cabinet meeting at the Prime Minister's Office in Jerusalem on June 20, 2021.

Le Premier ministre a assuré que la troisième dose de vaccin anti-Covid était sans danger

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a déclaré jeudi que l'imposition d'un quatrième confinement pendant les fêtes juives du mois de septembre dépendrait du nombre d'Israéliens vaccinés d'ici là.

Le chef du gouvernement s'exprimait lors d'une séance de questions-réponses sur Facebook Live.

"L'avenir des fêtes dépend du nombre de vaccinés", a-t-il déclaré.

Il a également tenu à rassurer les Israéliens, affirmant que la troisième dose de vaccin anti-Covid, désormais proposée aux personnes de 60 ans et plus, était sans danger.

Video poster

"Dans dix jours, nous verrons l'efficacité scientifique de la troisième injection par rapport à ceux qui n'ont pas reçu de dose supplémentaire", a-t-il assuré.

"Dans le même temps, chaque jour qui passe nous conforte dans la sécurité assurée par ce rappel. À l'heure actuelle, nous pouvons dire : la troisième injection est sûre. Nous n'avons aucune preuve d'effets secondaires importants", a-t-il souligné.

N. Bennett a par ailleurs indiqué que les rappels seront également proposés aux Israéliens plus jeunes dès que leur efficacité sera officiellement prouvée.

Un peu plus tôt, il avait affirmé que les plus de 60 ans qui n'ont pas encore été vaccinés avec la troisième dose, courent un risque six fois plus élevé de contracter une forme grave du Covid-19, voire de décéder.

À l'heure où des pays occidentaux s'efforcent de vacciner le maximum de leur population avec deux doses contre le coronavirus, Israël a lancé vendredi dernier une campagne en faveur d'une troisième dose de vaccin, principalement des laboratoires Pfizer/BioNtech, pour les personnes âgées de 60 ans et plus.

Depuis dimanche et l'ouverture de la campagne de rappel, plus de 262.000 Israéliens âgés de 60 ans et plus, soit 21% de cette tranche d'âge, ont reçu une troisième dose, selon les dernières données du ministère de la Santé. Et des rendez-vous ont déjà été pris pour 381.000 personnes, selon le ministère.

Le président Isaac Herzog et le chef de l'opposition Benyamin Netanyahou ont notamment reçu cette troisième dose, une piqûre de rappel visant à renforcer le système immunitaire face à la propagation du variant Delta, plus contagieux que les autres.

Video poster