Israël: A. Lieberman opposé au confinement et met en garde contre les "dommages économiques"

i24NEWS

2 min
Le ministre israélien des Finances Avigdor Lieberman arrive à la résidence du président à Jérusalem, le 14 juin 2021.
Photo by Yonatan Sindel/Flash90Le ministre israélien des Finances Avigdor Lieberman arrive à la résidence du président à Jérusalem, le 14 juin 2021.

"Nous devons nous préparer à vivre aux côtés du coronavirus"

Le ministre israélien des Finances Avigdor Lieberman a exprimé lundi son opposition à la perspective d'un confinement pour endiguer l'augmentation des cas de coronavirus.

"Un effort doit être fait pour éviter un confinement. Un confinement n'est pas la bonne solution. Il n'est pas clair qu'il y ait une corrélation entre un confinement et une baisse des [cas] confirmés et des patients dans un état grave. Ce qui est clair, c'est qu'il existe une corrélation entre le confinement et les dommages économiques", a-t-il déclaré lors d'un point presse.

"Nous devons nous préparer à vivre aux côtés du coronavirus. Tout comme nous savons vivre aux côtés de la grippe, il en va de même pour le coronavirus", a-t-il ajouté.

Israël essaie d'éviter un nouveau confinement alors que le pays a connu ces dernière semaines une hausse importante des contaminations.

"Le confinement sera imposé en dernier recours", avait assuré le ministre de la Santé Nitzan Horowitz dans un communiqué.

Pays de neuf millions d'habitants, Israël a été l'un des premiers à lancer, en décembre dernier, une vaste campagne de vaccination, à la faveur d'un accord avec le géant pharmaceutique Pfizer. Cet accord donnait à l'Etat hébreu un accès rapide à des millions de doses payantes en échange de données biomédicales sur les effets du vaccin.

Video poster

Cet article a reçu 3 commentaires