Pas de résultats.

close

Israël: N. Bennett annonce des "jours difficiles", les hôpitaux de Tel Aviv surchargés, envoient des patients à Jérusalem

i24NEWS

clock 2 min

Les médecins dans le service du coronavirus du centre médical Ziv dans la ville de Safed, au nord d'Israël, le 11 août 2021.
David Cohen/Flash90Les médecins dans le service du coronavirus du centre médical Ziv dans la ville de Safed, au nord d'Israël, le 11 août 2021.

4.800 patients atteints du coronavirus pourraient être hospitalisés d'ici un mois

Le Premier ministre Naftali Bennett a prévenu samedi qu'Israël allait devoir affronter des "jours difficiles" face à la recrudescence des cas de coronavirus, tout en repoussant les appels à un nouveau confinement pour endiguer la morbidité croissante.

"Notre objectif est simple : préserver la santé des citoyens d'Israël, mais aussi l'avenir économique de l'État d'Israël", a-t-il écrit.

Video poster

Le Premier ministre a mis en garde contre des "jours difficiles" à venir, mais a déclaré : "Je suis sûr que si nous agissons conformément au plan, et si les citoyens d'Israël portent des masques, se font vacciner dès que cela est possible pour eux, et si nous agissons dans la solidarité et l'entraide, nous surmonterons le variant Delta."

Depuis près de cinq jours, le nombre de cas quotidiens approche les 6.000, des chiffres qui n'avaient plus été recensés depuis le mois de février.

Selon la chaîne Channel 12, les responsables du ministère de la Santé ont averti lors d'une réunion, vendredi, que le pays pourrait connaître quelque 10.000 cas quotidiens la semaine prochaine.

Face à la hausse du nombre d'hospitalisations, le centre médical Shamir de Be'er Ya'akov a cessé de recevoir de nouveaux patients, ses salles de coronavirus étant pleines, a rapporté samedi la chaîne 13.

La chaîne a déclaré que les nouveaux patients Covid nécessitant une hospitalisation ont été détournés des hôpitaux du centre d'Israël surchargés, vers les hôpitaux de Jérusalem qui étaient moins remplis.

Mercredi, des responsables de la santé auraient montré à N. Bennett des chiffres qui prévoient que, d'ici un mois, 4.800 patients atteints du coronavirus pourraient être hospitalisés, dont la moitié dans un état grave.

Video poster