Pas de résultats.

close

Israël: le groupe consultatif sur le coronavirus exhorte le gouvernement à repenser sa stratégie face à la propagation des infections

i24NEWS

clock 3 min

Le personnel médical travaille dans le service d'isolement COVID-19 de l'hôpital Tel Hashomer, à Ramat Gan, près de Tel Aviv, le 30 juin 2020.
GIL COHEN-MAGEN / AFPLe personnel médical travaille dans le service d'isolement COVID-19 de l'hôpital Tel Hashomer, à Ramat Gan, près de Tel Aviv, le 30 juin 2020.

"L'ampleur de l'augmentation de la morbidité au cours du mois dernier a entraîné un lourd tribut humain"

Le groupe consultatif du gouvernement sur le coronavirus a exhorté les ministres à changer de cap et à promulguer de nouvelles restrictions sur les rassemblements, avertissant que les politiques actuelles ne sont pas assez efficaces pour endiguer l'actuelle vague de contaminations

Lors d'une réunion mercredi soir, le groupe d'experts a exhorté les responsables gouvernementaux à adopter un changement global dans leur approche de la lutte contre le Covid, qui a jusqu'à présent cherché à éviter les lourdes restrictions adoptées par le gouvernement précédent.

Video poster

"Il n'est pas raisonnable de continuer sur la voie actuelle", a déclaré un expert, selon le radiodiffuseur public Kan. 

D'autres conseillers, cités par Channel 12, ont déclaré que la campagne de vaccination lancée par le Premier ministre Naftali Bennett et le ministre de la Santé Nitzan Horowitz n'a pas encore permis de juguler l'augmentation des cas, "et qu'un changement de politique est nécessaire pendant une période, jusqu'à ce qu'il y ait une diminution significative et constante des cas graves".

Les conseillers auraient dit aux ministres que "l'ampleur de l'augmentation de la morbidité au cours du mois dernier a entraîné un lourd tribut humain".

Depuis le début de la pandémie de coronavirus en Israël, 7.602 personnes ont succombé à la maladie. Au mois d'août, 23 personnes atteintes du coronavirus sont décédées en moyenne par jour en Israël. Depuis le début du mois de septembre, plus de 550 Israéliens sont morts des suites de la maladie.

Les experts ont même affirmé aux membres du cabinet ministériel consacré au coronavirus que l'approche actuelle - qui consiste à prendre des décisions en se basant uniquement sur le nombre de cas grave - est "dangereuse" et que l'adoption de restrictions à un stade plus précoce "est le bon choix pour l'avenir, à la lumière des leçons tirées jusqu'à présent de la quatrième vague".

Le groupe d'experts a également suggéré des mesures spécifiques pour aider à réduire le nombre d'infections, notamment en limitant les rassemblements en intérieur à 300 personnes et en s'assurant que le programme de passeport vaccinal exige une injection de rappel.

Video poster