Pas de résultats.

close

Une Israélienne handicapée détenue au Pérou pendant 2 ans pour implication présumée dans un trafic de drogue est rentrée en Israël

i24NEWS

clock 2 min

Des voyageurs au terminal 3 de l'aéroport international Ben Gourion, le 5 août 2021
Avshalom Sassoni/FLASH90Des voyageurs au terminal 3 de l'aéroport international Ben Gourion, le 5 août 2021

Un tribunal péruvien a ordonné sa libération le mois dernier

Une Israélienne souffrant de handicap, détenue au Pérou pendant deux ans pour des allégations d'implication présumée dans un trafic de drogue est rentrée en Israël vendredi matin, ont rapporté les médias locaux.

Hodaya Monsonego, 24 ans, résidente de Hof Ashkelon, a été arrêtée en 2019 à Lima pour son implication présumée dans une tentative de contrebande d'une grande quantité de cocaïne du Pérou vers Israël. Elle a été emprisonnée à Lima pendant un an avant d'être placée en résidence surveillée en mai 2020.

Un tribunal péruvien a ordonné sa libération le mois dernier. 

"Merci à ma famille qui ne m'a pas lâchée un instant et merci à D. qui a fait un miracle, merci à tous. Sans vous? je ne serai pas là aujourd'hui", a déclaré la jeune fille à son arrivée à l'aéroport Ben Gourion.

Le ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid et l'ancien président Reuven Rivlin ont tous deux été personnellement impliqués dans les efforts visant à obtenir la libération d'Hodaya.

La famille de Monsonego dit que la jeune fille souffre de troubles cognitifs et qu'elle a probablement été manipulée par un ami et l'ancien beau-frère de celui-ci, qui est le cerveau présumé de l'opération.

Selon la famille, cet ami, identifié comme Smadar Zohar, l'avait invitée au Pérou en lui payant le billet d'avion.

Yoni Mellul, le chef de l'opération aurait après financé tout le voyage et dirigé l'opération depuis Israël.

La famille d'Hodaya Monsonego avait organisé une campagne sur les réseaux sociaux en Israël pour sensibiliser le public à l'affaire, collecter des fonds et faire pression sur les autorités israéliennes pour obtenir sa libération.