Malgré les sommes investies, le "Air Force One" israélien cloué au sol

i24NEWS

2 min
L'avion officiel du Premier ministre israélien "l'Aile de Tzion", garé à l'aéroport international Ben Gourion, le 20 octobre 2020
Olivier Fitoussi/Flash90L'avion officiel du Premier ministre israélien "l'Aile de Tzion", garé à l'aéroport international Ben Gourion, le 20 octobre 2020

La préparation du Boeing 767, baptisé "l'Aile de Tzion", a coûté près de 300 millions de dollars

Le Premier ministre Naftali Bennett devrait décoller samedi soir à bord d'un avion de la compagnie aérienne nationale El Al pour se rendre à New York afin d'y prononcer un discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies, le "Air Force One" israélien restera cloué au sol, a rapporté vendredi Channel 12.

Selon cette source, il est d'ailleurs peu probable que le chef du gouvernement ou le président utilisent un jour ce jet coûteux spécialement converti, et n'ayant encore jamais servi.

L'approbation et la préparation d'un Boeing 767, baptisé "l'Aile de Tzion", pour un montant de près de 300 millions de dollars, ont été accordées par l'ancien Premier ministre Benyamin Netanyahou, un projet exorbitant, selon ses détracteurs.

A présent, ses successeurs semblent réticents à utiliser l'appareil. Le ministre des Affaires étrangères, Yaïr Lapid, ferait même pression pour vendre l'avion à l'étranger.

Le jet privé est entré en service il y a environ un an, après l'achèvement des vols d'essai. Il a pour l'heure été confié à l'armée de l'air, et logé dans un hangar spécialement construit à la base aérienne de Nevatim (sud) où il sera protégé 24 heures sur 24 par des responsables du bureau du Premier ministre.

Cet article a reçu 20 commentaires