Pas de résultats.

close

Israël/Covid-19: les cas graves chutent en dessous de 600 pour la première fois depuis la mi-août

i24NEWS

clock 2 min

Un homme reçoit une dose du vaccin COVID-19 dans un centre de santé Clalit à Jérusalem, le 30 septembre 2021.
Yonatan Sindel / Flash90Un homme reçoit une dose du vaccin COVID-19 dans un centre de santé Clalit à Jérusalem, le 30 septembre 2021.

4.353 nouveaux cas ont été recensés jeudi, le nombre total de décès s'élève à 7.766

Le nombre d'Israéliens hospitalisés dans un état grave en raison du COVID-19 est tombé en dessous de 600 pour la première fois depuis vendredi 17 août, selon les chiffres du ministère de la Santé.

Le nouveau chiffre des cas graves s'élève à 586. 

Parmi ces patients, 422 ne sont pas vaccinés du tout, 108 ont reçu deux doses du vaccin et 37 d'entre eux ont reçu les trois injections.

Parmi les plus de 60 ans gravement malades, 85% d'entre eux n'ont reçu aucune dose du vaccin.

Plus tôt ce vendredi, le directeur général du ministère de la Santé, Nahman Ash, a déclaré qu'Israël semblait approcher de la fin de la quatrième vague qui a commencé fin juin. 

"Je crois que nous sommes sur la voie d'une véritable baisse des contaminations, mais nous le verrons dans les prochains jours", a affirmé M. Ash à Radio 103FM. 

Video poster

"Je crois que la quatrième vague touche à sa fin", a-t-il affirmé en ajoutant qu'avec la réouverture des écoles après une pause pour les fêtes juives, les taux d'infection pourraient à nouveau augmenter. 

"C'est difficile à prévoir, et c'est certainement l'une de nos préoccupations pour les semaines à venir", a-t-il souligné.