Pas de résultats.

close

Israël: 40% des investissements privés mondiaux dans la cybersécurité sont réalisés dans le pays

i24NEWS

clock 2 min

Tel-Aviv
EMMANUEL DUNAND / AFPTel-Aviv

"La cyber représente 15% des exportations israéliennes de haute technologie"

Dans son nouveau livre Cybermania: comment Israël est devenu une puissance mondiale dans un secteur qui façonne l'avenir de l'humanité, le Pr Eviatar Matania, ancien fondateur et chef du système national de cybersécurité d'Israël a décrit comment, en une décennie, Israël s'est imposé en leader dans ce domaine, rapporte le site de l'Université de Tel-Aviv.

40% des investissements privés mondiaux dans le domaine de la cybersécurité se font en Israël, et un tiers des "licornes" - les start-up privées valorisées à plus d'un milliard de dollars - sont israéliennes, relate-t-il.

"Le livre raconte l'histoire de la cyber-révolution qui s’est déroulée lors de la décennie précédente, et au cours de laquelle Israël s’est transformé en une cyber-puissance" explique le Pr Matania. 

"Jusqu’à présent, Israël est arrivé en tête de divers indices dans monde de la technologie et de la sécurité, mais toujours en termes relatifs, c'est-à-dire par rapport à son nombre d’habitants ou à sa taille. Nous sommes bien placés dans les classements des publications universitaires par habitant, ou encore pour le pourcentage de la dépense nationale dans la R&D, où Israël est leader mondial avec la Corée du sud. Mais en termes absolus, des pays comme les États-Unis et la Chine nous dépassent," poursuit-il.

"Aujourd'hui, la cyber représente 15% des exportations israéliennes de haute technologie, qui constituent elles-mêmes environ la moitié des exportations totales d'Israël, et cela ne fera qu'augmenter à l'avenir," a-t-il ajouté.

Un accord de partenariat sur la question du partage d'informations dans le secteur de la cybersécurité a  été signé le mois dernier entre le secrétaire adjoint au Trésor des États-Unis, Wally Adeyemo, le ministre israélien des Finances, Avigdor Lieberman, et le chef de la Direction nationale de cybersécurité d'Israël, Ygal Unna.