En 2022, l'armée israélienne se concentrera sur la lutte contre l'Iran en Syrie et préparera une attaque contre son programme nucléaire

i24NEWS

2 min
Sur cette photo publiée par l'agence de presse officielle syrienne SANA, des flammes s'élèvent de conteneurs sur les lieux d'une attaque au missile, au port de la ville côtière de Lattaquié, en Syrie, ce mardi 28 décembre 2021.
SANA via APSur cette photo publiée par l'agence de presse officielle syrienne SANA, des flammes s'élèvent de conteneurs sur les lieux d'une attaque au missile, au port de la ville côtière de Lattaquié, en Syrie, ce mardi 28 décembre 2021.

Tsahal se prépare aussi au prochain conflit potentiel avec Gaza

Les forces de défense israéliennes ont affirmé mardi avoir considérablement réduit la capacité de l'Iran à transférer des armes et des équipements via la Syrie au cours de l'année écoulée grâce à leurs frappes aériennes.

Les forces de Tsahal prévoient de poursuivre leurs opérations en 2022.

L'armée poursuit ses préparatifs en vue d'une frappe potentielle sur les installations nucléaires iraniennes, alors que des pourparlers sont actuellement en cours à Vienne entre Téhéran et les puissances mondiales sur un retour à l'accord de 2015 visant à stopper le programme nucléaire de la République islamique en échange d'un allègement des sanctions.

Selon les estimations militaires, l'Iran n'a pas pu transférer ses systèmes d'armes dans la région - que ce soit par voie aérienne, maritime ou terrestre - environ 70% du temps, grâce à l'intervention israélienne. En conséquence, le nombre de systèmes d'armes avancés ou stratégiques en Syrie est en baisse, estime Tsahal.

"L'augmentation du nombre d'opérations au cours de l'année écoulée a provoqué une perturbation significative de toutes les voies d'injection d'armes sur différents fronts par nos ennemis", a déclaré le chef d'état-major de Tsahal, Aviv Kohavi aux journalistes cette semaine, dans le cadre d'un briefing de fin d'année.

En plus de se préparer à contrer les menaces régionales, Tsahal prévoit également de consacrer des ressources considérables au cours de l'année à venir pour contrer le Hamas dans la bande de Gaza et de combattre l'activité terroriste en Cisjordanie.

La Cisjordanie a connu récemment une augmentation significative de la violence, à la fois des attaques palestiniennes contre des Israéliens et des attaques de résidents israéliens contre des Palestiniens, selon les statistiques de l'armée israélienne.

Cet article a reçu 13 commentaires