Israël: nouvelle journée de heurts entre Bédouins et policiers dans le Néguev

i24NEWS

2 min
Des policiers israéliens affrontent des Bédouins lors d'une manifestation contre la plantation d'arbres par le Fonds national juif, près du village bédouin d'al-Atrash dans le désert du Néguev, le 12 janvier 2022.
Flash90Des policiers israéliens affrontent des Bédouins lors d'une manifestation contre la plantation d'arbres par le Fonds national juif, près du village bédouin d'al-Atrash dans le désert du Néguev, le 12 janvier 2022.

13 émeutiers ont été arrêtés et 12 personnes blessées

Plusieurs milliers de Bédouins ont manifesté jeudi pour la 3e journée consécutive contre un projet de boisement dans le désert du Néguev, qui s'impose comme un test pour la coalition au pouvoir. 

Les Bédouins s'opposent au boisement de terrains par le Fond national juif (FNJ), un organisme relevant de l'Organisation sioniste mondiale et qui gère notamment les forêts en Israël.

La route 31 de la jonction de Shoket à Tel Arad a été fermée à la circulation en raison d'une violation des conditions de protestation à la jonction de Moleda. Des policiers sont intervenus sur les lieux pour disperser les troubles.

Video poster

De nombreux manifestants ont été vus lancer des pierres sur les policiers qui répondent par des moyens de dispersion des foules. Douze personnes ont été blessées, dont trois par balles en caoutchouc qui ont été évacuées vers l'hôpital Soroka

En outre, 13 émeutiers ont été arrêtés par les forces de l'ordre.

Un autobus reliant Dimona à Beersheva a été pris pour cible par des jets de pierres.

"Nous autoriserons la liberté de manifester tant qu'elle sera conforme à la loi mais nous agirons avec une tolérance zéro contre les heurts", a déclaré la police dans un communiqué.

Des émeutes ont également éclaté à Rahat et Tel Sheva au cours desquelles au moins 21 personnes ont été arrêtées.

Les habitants des localités arabes du nord du pays ont appelé également à manifester.