Israël: la police versera 1,8 million de shekels à la famille d'un adolescent d'origine éthiopienne tué en 2019

i24NEWS

2 min
La famille et les amis pleurent lors des funérailles de Solomon Tekah, à Kiryat Haim, le 2 juillet 2019.
Yonatan Sindel / Flash90La famille et les amis pleurent lors des funérailles de Solomon Tekah, à Kiryat Haim, le 2 juillet 2019.

La fusillade de 2019 a suscité d'importantes manifestations dans le pays

La famille d'un adolescent éthiopien-israélien tué lors d'une fusillade avec la police en 2019 devrait recevoir 1,8 million de shekels (505.577 euros) dans le cadre du règlement d'un procès civil contre la police israélienne, selon un rapport vendredi.

La famille de Solomon Tekah, 19 ans, avait déposé une plainte contre la police après qu'un officier a causé sa mort lors d'une fusillade qui a déclenché de nombreuses protestations contre la brutalité policière.

Selon Ynet vendredi, la police et la famille ont conclu un accord qui devrait être finalisé par le ministère des finances dans les semaines à venir.

Le policier, dont le nom n'a pas été publié depuis l'incident, a été accusé d'avoir causé la mort de Tekah par imprudence en tirant une balle au sol - d'où elle a rebondi et touché l'adolescent - au lieu de tirer des coups de semonce en l'air.

Cet incident a suscité de nouvelles accusations de brutalité policière et de racisme envers les Israéliens d'origine éthiopienne. Quelques jours après la fusillade, des manifestants ont bloqué des routes dans tout le pays, brûlé des pneus et dénoncé ce qu'ils considéraient comme une "discrimination systémique" à l'encontre de la communauté. 

Les protestations ont duré plusieurs semaines.

Le département des enquêtes internes de la police du ministère de la Justice avait affirmé que si le policier était en danger à ce moment-là, sa vie n'était pas en danger et qu'il n'aurait en aucun cas dû tirer sur le sol.

Il a été inculpé d'homicide par négligence, une infraction passible d'une peine maximale de trois ans de prison. La procédure à l'encontre du policier est toujours en cours. 

En février 2021, il devait être réintégré par la police israélienne, mais il a été transféré au service des incendies après un tollé général.