Israël/Affaire des sous-marins: l'ouverture d'une commission d'enquête soumise au gouvernement dimanche

i24NEWS

2 min
Le chef du gouvernement Naftali Bennett et les ministres de la Défense et des Affaires étrangères, Benny Gantz et Yaïr Lapid, à la Knesset, à Jérusalem, le 4 novembre 2021
Yonatan Sindel/Flash90Le chef du gouvernement Naftali Bennett et les ministres de la Défense et des Affaires étrangères, Benny Gantz et Yaïr Lapid, à la Knesset, à Jérusalem, le 4 novembre 2021

"La création d'une commission d'enquête est une étape nécessaire pour maintenir la sécurité d'Israël"

L'ouverture d'une commission d'enquête d'État sur l'affaire des sous-marins sera soumise à l'approbation du gouvernement dimanche, a annoncé vendredi un communiqué conjoint des ministères de la Défense et des Affaires étrangères.

Dans cette affaire, plusieurs proches de Benyamin Netanyahou sont soupçonnés d'avoir empoché d’importantes sommes grâce à un système de corruption massive lors de l'achat par Israël de sous-marins militaires et autres bateaux conçus par le géant industriel allemand ThyssenKrupp, et destinés à défendre les champs gaziers qui se trouvent au large de l’Etat hébreu, pour deux milliards de dollars.

Video poster

"La création d'une commission d'enquête est une étape nécessaire pour maintenir la sécurité d'Israël", a déclaré vendredi le ministre de la Défense, Benny Gantz, selon le communiqué.

"C'est un besoin national, et je remercie le Premier ministre, le ministre des Affaires étrangères, le ministre de la Justice et tous ceux qui soutiennent la résolution", a-t-il ajouté.

Le ministre de la Justice, Gideon Saar avait dit en octobre dernier avoir accepté la demande de Benny Gantz d'ouvrir une commission d'enquête gouvernementale sur le dossier, précisant que le procureur général Avichaï Mandelblit avait également donné son feu vert.

"Nous avons promis au public israélien que nous ne renoncerions pas à enquêter sur l'affaire - et nous l'avons fait", a de son côté souligné vendredi le chef de la diplomatie, Yaïr Lapid.

"L'affaire des sous-marins et des navires est l'affaire de corruption sécuritaire la plus grave de l'histoire d'Israël et nous devons tout faire pour parvenir à la vérité", a-t-il martelé.