Israël: Yezen Falah et Shirel Abukarat, victimes de l'attaque terroriste à Hadera revendiquée par l'EI

i24NEWS

3 min
Les forces de sécurité et de secours israéliennes sur les lieux d'une attaque terroriste à Hadera, le 27 mars 2022
Gili Yaari/Flash90Les forces de sécurité et de secours israéliennes sur les lieux d'une attaque terroriste à Hadera, le 27 mars 2022

Les deux officiers n'avaient que 19 ans, "ils ont sauvé de nombreuses personnes au péril de leur vie"

Les agents de la police israélienne des frontières, Yezen Falah et Shirel Abukarat, tous deux âgés de 19 ans, ont été identifiés comme étant les victimes de l'attaque terroriste commise dimanche soir et revendiquée par le groupe Etat islamique (EI). 

"Les deux officiers sont morts au combat ce soir tués par des terroristes armés", a indiqué la police des frontières dans un communiqué, ajoutant que trois autres officiers avaient été blessés.

Video poster

Yezen Falah, un habitant du village druze de Kisra-Sumei en Galilée a rejoint la police des frontières il y a un an et laisse dans le deuil ses parents, un frère et une sœur, a indiqué la police.

La franco-israélienne Shirel Abukarat, une résidente de Netanya, a rejoint l'unité il y a 6 mois et laisse dans le deuil ses parents et un frère, selon la même source.

https://twitter.com/i/web/status/1508344262416551936 ...

Ce post ne peut être affiché car les cookies pour les réseaux sociaux sont désactivés. Vous pouvez les réactiver en cliquant sur .

"Les soldats se sont battus avec bravoure, nous partageons le chagrin des familles des héros Yezen et Shirel qui ont défendu des citoyens au péril de leur vie et sauvé de nombreuses personnes", a souligné le communiqué.

L'attentat a été commis par deux Arabes israéliens identifiés par le renseignement israélien comme des agents locaux de l'EI.

"Deux membres des forces de police juives ont été tués et plusieurs ont été blessés dans une attaque d'un commando infiltré", a revendiqué l'EI dans un communiqué diffusé lundi sur un site de propagande, indiquant que deux de ses militants étaient les auteurs de cette fusillade.

Cet attentat survient quelques jours après une attaque terroriste meurtrière dans la ville méridionale de Beersheva, également commise par un Arabe israélien ayant auparavant tenté de rejoindre l'EI, faisant craindre de nouvelles attaques revendiquées par le groupe. 

Les responsables sécuritaires avaient dernièrement mis en garde contre une flambée de violence avant et pendant le mois du Ramadan, qui commence samedi.

Cet article a reçu 9 commentaires