Israël: N. Bennett exhorte les propriétaires d'armes à feu à s'équiper dans un contexte de vague de terreur meurtrière

i24NEWS

2 min
Le Premier ministre israélien Naftali Bennett lors de la cérémonie annuelle des soldats dont les lieux de sépulture sont inconnus, au National Hall of Remembrance, Mont Herzl, Jérusalem, le 10 mars 2022
Alex Kolomoisky/POOLLe Premier ministre israélien Naftali Bennett lors de la cérémonie annuelle des soldats dont les lieux de sépulture sont inconnus, au National Hall of Remembrance, Mont Herzl, Jérusalem, le 10 mars 2022

"Personne ne pourra nous briser"

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a appelé mercredi soir les propriétaires d'armes à feu à les porter dans les lieux publics, en détaillant les différentes mesures prises à la suite des trois attaques terroristes meurtrières qui ont eu lieu ces derniers jours.

"Nous vivons une vague de terreur meurtrière et comme toutes les autres, nous allons aussi la surmonter", a-t-il assuré dans un discours filmé depuis son domicile, où il est en quarantaine après avoir été testé positif au Covid-19.

Video poster

M. Bennett a affirmé que les services de sécurité intensifient les opérations de renseignement pour attraper d'autres terroristes potentiels, et a souligné le déploiement de renforts.

Le Premier ministre a indiqué que le gouvernement a accepté de former une nouvelle "Brigade de la police des frontières", qui, selon lui, a été inspirée par la violence dans les villes mixtes judéo-arabes pendant la guerre de Gaza en mai dernier, sans donner plus de détails.

Il a également indiqué que les forces de l'ordre continuent de sévir contre les armes illégales dans la communauté arabe et que le gouvernement cherche des moyens d'intégrer des volontaires, "des citoyens qui veulent aider."

"Qu'attend-on de vous, citoyens israéliens ? De la vigilance et de la responsabilité. Celui qui a un permis de port d'arme, c'est le moment de porter une arme", a-t-il lancé.

M. Bennett a salué "l'héroïsme" de l'officier de police Amir Khoury, qui a été tué en répondant à l'attaque par balle de mardi soir à Bnei Brak, et d'autres membres des services de sécurité.

Cet article a reçu 14 commentaires