Israël: six interpellations dans une escroquerie internationale aux crypto-actifs

AFP

2 min
Illustration - Voiture de la police israélienne
AHMAD GHARABLI / AFPIllustration - Voiture de la police israélienne

Les suspects ont été interpellés et leurs domiciles perquisitionnés lundi à Jérusalem, Tel-Aviv et Eilat

Six personnes soupçonnées d'escroquerie via des placements frauduleux de crypto-actifs, et de blanchiment en bande organisée, ont été interpellées en Israël, a indiqué jeudi le parquet de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Bordeaux, à l'origine de l'enquête.

Il est reproché aux suspects d'avoir escroqué, entre 2018 et 2019, un total de 12 millions d'euros à plus de 500 victimes via des placements frauduleux sur de fausses plateformes d'investissements dans les crypto-actifs et sur un site contrefaisant une société civile de gestion de patrimoine, a détaillé dans un communiqué la procureure de la République de Bordeaux, Frédérique Porterie.

Selon les enquêteurs de la Jirs de Bordeaux, les fonds étaient placés sur des comptes ouverts en Europe, principalement au Portugal, "avant ventilation" en Asie et en Turquie.

Une partie des fonds soutirés aux victimes était ensuite blanchie par "achat d'or en Turquie, au profit d'un joaillier établi à Jérusalem", toujours selon le parquet.

Les suspects ont été interpellés et leurs domiciles perquisitionnés lundi à Jérusalem, Tel-Aviv et Eilat par la police israélienne sur demande d'entraide pénale adressée par la Jirs de Bordeaux. 

"Cette opération témoigne de la coopération judiciaire et policière renforcée entre les autorités françaises et israéliennes" et "signifie également que les malfaiteurs agissant de l'étranger au préjudice de victimes françaises ne sont pas hors d'atteinte de l'action de la justice", s'est félicitée Mme Porterie.

Cet article a reçu 6 commentaires