Violences à Jérusalem : N. Bennett ferme le Mont du Temple aux Juifs pour le reste de la période du Ramadan

i24NEWS

2 min
Des émeutiers palestiniens lancent des pierres contre les forces de sécurité israéliennes lors d'affrontements pendant le mois sacré du Ramadan sur le mont du Temple dans la vieille ville de Jérusalem, le 15 avril 2022
Jamal Awad/Flash90Des émeutiers palestiniens lancent des pierres contre les forces de sécurité israéliennes lors d'affrontements pendant le mois sacré du Ramadan sur le mont du Temple dans la vieille ville de Jérusalem, le 15 avril 2022

La fermeture prendra effet à partir de ce vendredi et durera 12 jours

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett va fermer le Mont du Temple aux Juifs pour le reste du mois sacré musulman du Ramadan, en réponse aux violences qui ont eu lieu à Jérusalem.

La fermeture prendra effet à partir de ce vendredi et durera 12 jours.

Video poster

Des émeutiers arabes ont affronté la police sur le Mont du Temple vendredi, après que des centaines d'individus se soient barricadés dans la mosquée Al-Aqsa et ont jeté des pierres sur les policiers.

Dimanche, des Palestiniens ont tenté de bloquer les visiteurs juifs sur le Mont du Temple en plaçant des pierres sur les passages empruntés par des hommes ultra-orthodoxes. Cinq personnes ont été blessées lorsque des pierres ont été lancées sur des bus transportant des fidèles au Mur occidental.

Ces violences font suite à une série d'attaques terroristes en Israël, dont une à l'arme blanche à Haïfa vendredi.

Israël a été critiqué pour sa réponse aux violences sur le Mont du Temple par la Jordanie et les Émirats arabes unis, qui ont accusé Jérusalem de "violer la liberté de culte des musulmans à la mosquée Al-Aqsa" en répondant aux émeutes et aux attaques contre les fidèles juifs au Mur occidental.

Cet article a reçu 31 commentaires