Quantcast i24NEWS - Manifestation de soutien à une activiste palestinienne détenue par Israël

Manifestation de soutien à une activiste palestinienne détenue par Israël

La Palestinienne Ahed Tamimi (au centre), à la prison militaire israélienne d'Ofer, en Cisjordanie, le 28 décembre 2017
Ahmad GHARABLI (AFP)
Ahed Tamimi a été inculpée le 1er janvier par un tribunal militaire israélien de douze chefs d'accusation

Des affrontements ont éclaté samedi en Cisjordanie après que des dizaines de Palestiniens et Arabes israéliens ont manifesté en soutien à Ahed Tamimi dans le village de cette activiste palestinienne.

Ahed Tamimi a été arrêtée le 19 décembre, quelques jours après la diffusion d'une vidéo devenue virale où elle apparaît frappant des soldats israéliens près de sa maison dans le village de Nabi Saleh.

Elle a été inculpée le 1er janvier par un tribunal militaire israélien de douze chefs d'accusation, notamment pour "avoir agressé des forces de sécurité".

Sa mère et sa cousine, qui ont également pris part à l'incident du 15 décembre filmé avec un téléphone portable, ont elles aussi été inculpées, mais Nour Tamimi, 20 ans, a été relâchée après le paiement d'une caution.

SAID KHATIB (AFP)

Une centaine de Palestiniens se sont rassemblés samedi pour protester contre la détention de Ahed Tamimi, scandant des slogans pour sa libération et contre "l'occupation de la Cisjordanie par Israël".

Des responsables de plusieurs factions palestiniennes et des membres arabes du Parlement israélien se sont joints à la manifestation.

Le père de l'adolescente, Bassem Tamimi, lui-même souvent à la tête de manifestations, a remercié les participants pour leur "solidarité avec Ahed".

Des accrochages ont eu lieu après les discours, et les forces de sécurité israéliennes ont tiré des gaz lacrymogènes contre des lanceurs de pierres.

Une porte-parole de l'armée israélienne a indiqué que les soldats avaient eu recours aux moyens anti-émeutes afin "d'empêcher de futures manifestations violentes".

Une nouvelle audience pour l'adolescente et sa mère doit avoir lieu lundi.

Commentaires

(6)

Désolé, mais cette femme n'échappera pas aux sanctions. Car si un cas pareil reste impuni, beaucoup d'autres copieront son manque de respect envers des forces de l'ordre Israélienne. Cependant, notons bien que Israël a assez supporté des terroristes dans ses propres terres. Jérusalem n'a jamais appartenu au palestiniens et ne sera jamais leur possession. Et le messi dirigera bientôt le monde depuis cette ville.

Impossible de répondre à Tonton puisque nos mails sont retirés

Elle devrait écoper de prison ferme pour leurs montrer que ci une personne touche un cheveu De nos soldats notre justice sera impitoyable

si elle espère être libérée, elle peut se brosser!

Je l’épouse quand elle veut. Elle est belle et forte.

Martin Luther King: “Je vois Israël comme un exemple merveilleux de ce qui peut être fait” “La paix pour Israël signifie la sécurité, et nous devons soutenir de toutes nos forces son droit à exister, son intégrité territoriale. Je vois Israël, et n’hésite pas à le dire, comme l’un des plus grands avant-postes de la démocratie dans le monde, et un exemple merveilleux de ce qui peut être fait, de comment une terre désertique peut être transformée en un oasis de fraternité et de démocratie. La paix pour Israël signifie la sécurité, et cette sécurité doit être une réalité.” La paix pour Israël signifie la sécurité, et cette sécurité doit être une réalité.” En 2014, Clarence Jones, le fidèle apôtre et la plume du révérend King, avait dénoncé le boycott et la délégitimation de l’État d’Israël.

8Article précédentYesh Atid gagne en popularité après le vote du projet de loi interdisant l'ouverture des commerces à Shabbat (sondage)
8Article suivantTrois Palestiniens ayant réussi à s'infiltrer en Israël depuis Gaza arrêtés