Israël: 20 Ukrainiens, survivants de la Shoah font leur alyah la veille du jour du Souvenir de l'Holocauste

i24NEWS

3 min
Des immigrants ukrainiens font leur alyah en Israël
Tomer Neuberg/Flash90Des immigrants ukrainiens font leur alyah en Israël

"Le fait d'avoir survécu est ma victoire sur les nazis"

Vingt survivants de la Shoah ont fait leur alyah en Israël mercredi, la veille de Yom HaShoah, grâce à des vols de sauvetage spéciaux. C'est la deuxième guerre qu'ils vivent dans leur vie, mais cette fois leur âge avancé a rendu leur évacuation particulièrement difficile. 

Après avoir atterri sur un vol en coopération avec entre autres, la Fondation de l'amitié, l'Agence juive et le ministère de l'Immigration et de l'Intégration, les passagers ont été transportés par des ambulances vers les hôpitaux et les maisons de retraite.

Video poster

Ludmila et sa famille ont fui les nazis à l'époque vers le Caucase et bien qu'elle n'avait que neuf ans, elle travaillait déjà dans les champs. 

"C'est ce qui nous a rapporté de l'argent. Je me souviens que j'avais tout le temps faim. Le fait d'avoir survécu est ma victoire sur les nazis." Après la guerre, elle est retournée en Ukraine et a vécu non loin de Kharkov qui a été lourdement bombardée par les Russes depuis le mois de février. "Nous avons roulé plus d'une journée et ce n'était pas facile, je ne me sentais pas bien, mais je n'avais plus peur. J'ai toujours dit que tout irait bien et que je verrais bientôt ma famille en Israël."

À l'âge de 100 ans, Doba, qui vivait jusqu'à récemment à Kiev, s'est retrouvée sous les bombardements autour de sa maison, se cachant et craignant pour sa vie. 

Video poster

"Quand on a annoncé à la radio à 5h du matin que Poutine envahissait l'Ukraine j'étais évidemment terrifiée", raconte-t-elle. "J'ai ressenti de la peur. Je me suis immédiatement rappelé ce que j'avais déjà vécu: ils bombarderaient, tueraient et il y aurait la faim. Je me suis souvenue de tout ce qu'il y avait autrefois et j'ai réalisé que ce serait vrai aussi aujourd'hui."

Depuis le déclenchement de la guerre le 24 février dernier, environ 9.000 personnes ont émigré d'Ukraine vers Israël, dont des centaines de survivants de l'Holocauste.

Ce matin, le pays s'est figé au son de la sirène pendant deux minutes en mémoire des 6 millions de victimes de la Shoah.

Cet article a reçu 1 commentaires