Jour de l'Indépendance: le Hamas avertit Israël qu'il "joue avec le feu" si des visiteurs juifs se rendent sur le Mont du Temple

i24NEWS

2 min
Des Palestiniens scandent des slogans et agitent des drapeaux du Hamas après la prière du vendredi pendant le mois sacré du Ramadan, sur le Mont du Temple, dans la vieille ville de Jérusalem, le 22 avril 2022.
AP Photo/Mahmoud IlleanDes Palestiniens scandent des slogans et agitent des drapeaux du Hamas après la prière du vendredi pendant le mois sacré du Ramadan, sur le Mont du Temple, dans la vieille ville de Jérusalem, le 22 avril 2022.

Une délégation du Hamas s'est rendue à Moscou pour s'entretenir de "la situation à Jérusalem"

Le groupe terroriste Hamas a mis en garde Israël contre la possibilité d'autoriser les visiteurs juifs à pénétrer sur le site du Mont du Temple, jeudi, après que certains groupes ont prévu de s'y rendre à l'occasion de la fête de l'Indépendance.

"Les autorités d'occupation sionistes qui autorisent des groupes de colons à prendre d'assaut les cours de la mosquée d'Al-Aqsa jeudi jouent avec le feu et entraînent la région dans une escalade dont l'occupation portera l'entière responsabilité", a déclaré le Hamas dans un communiqué mercredi après-midi.

Video poster

Des groupes israéliens prévoient de monter sur le Mont du Temple, le site le plus sacré du judaïsme, pour la première fois depuis la Pâque juive (Pessa'h). Le site abrite également la mosquée Al-Aqsa, le troisième site le plus sacré de l'islam, ce qui en fait un point de tension entre Arabes et Juifs.

Des groupes juifs ont indiqué qu'ils prévoyaient de brandir le drapeau israélien et de chanter l'hymne national israélien sur le lieu saint pour célébrer le jour de l'Indépendance, qui tombe jeudi.

Dans le cadre du fragile statu quo sur le Mont du Temple, seuls les musulmans sont autorisés à pratiquer leur culte, et les visiteurs non-musulmans sont seulement autorisés à s'y rendre à des dates et heures précises.

Par ailleurs, des médias gazaouis proches du groupe terroriste ont rapporté qu'une délégation du Hamas s'est rendue à Moscou et a rencontré de hauts responsables russes mercredi matin.

Selon le site d'information Safa, lié au Hamas, le chef adjoint du Hamas, Moussa Abu Marzouk, a conduit une délégation de hauts responsables dans la capitale russe, pour s'entretenir de "la situation à Jérusalem et des relations bilatérales entre le Hamas et la Russie", rapporte Safa.

Cet article a reçu 9 commentaires