Israël: les ministres présentent un projet de loi visant à réduire les émissions de carbone de 27% d'ici 2030

i24NEWS

2 min
Knesset Israël
Olivier Fitoussi/Flash90Knesset Israël

Les scientifiques prévoient une augmentation moyenne des températures de 4 degrés dans la région

Le Comité ministériel pour la législation a approuvé dimanche le projet de loi sur le climat de la ministre israélienne de la protection de l'environnement Tamar Zandberg.

Le projet de loi engage le gouvernement à réduire les émissions de carbone de 27 % d'ici 2030 pour atteindre zéro émission d'ici 2050.

Il est approuvé à l'unanimité par le comité ministériel supérieur, avec le soutien du Premier ministre Naftali Bennett et du ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid.

Le ministère des Finances a tenté de s’opposer à la fixation d’objectifs qui pourraient lier les mains du gouvernement, tandis que le ministère de l’Énergie affirme qu’il soutient la loi tant que la "sécurité énergétique" d’Israël est maintenue.

En février dernier, le président Isaac Herzog a déclaré que la "crise climatique mondiale ne fait que s'intensifier et nous frappe de plein fouet. Malheureusement, ce n'est que le début. Cette crise m'empêche de dormir la nuit. C'est pourquoi, en prenant mes fonctions, j'ai déclaré que j'utiliserais tous les moyens à ma disposition pour pallier ce problème."

M. Herzog a expliqué que les nombreuses études scientifiques portant sur le Moyen-Orient prévoient une augmentation moyenne des températures de 4 degrés dans la région, 10 à 20 % de précipitations en moins en moyenne et une intensification des inondations, des pluies torrentielles et des vagues de chaleur ainsi qu'une montée inquiétante du niveau de la mer.

Signataire des accords de Paris sur le climat de 2015, Israël s'était jusque-là notamment engagé à maintenir stables ses émissions carbone d'ici 2030, un objectif jugé insuffisant par les défenseurs de l'environnement.

Cet article a reçu 4 commentaires