Israël/Arrestation des terroristes d'Elad: "J'ai aperçu le buisson bouger puis nous les avons surpris" (commandant de Tsahal)

i24NEWS

2 min
Les forces de sécurité israéliennes sur les lieux d'une attaque terroriste, à Elad, le 5 mai 2022
Yossi Aloni/Flash90Les forces de sécurité israéliennes sur les lieux d'une attaque terroriste, à Elad, le 5 mai 2022

"Ils étaient en état de choc total, ils n'ont pas marqué de résistance"

Le commandant adjoint d'un bataillon de combattants de Tsahal, le lieutenant Y., qui a participé à la capture des deux terroristes qui ont perpétré l'attentat d'Elad jeudi soir, tuant 3 pères de famille à la hache, a raconté dimanche comment leur arrestation s'était déroulée, au terme d'une vaste chasse à l'homme.

Les terroristes ont été capturés dimanche matin dans la forêt de Nachshonim, près de Rosh Ayin dans le centre d'Israël.

"Ce matin, j'ai aperçu un buisson bouger et je me suis rendu compte qu'il y avait probablement quelqu'un dedans. J'ai ordonné aux forces de s'approcher puis nous les avons surpris", a déclaré le lieutenant Y. 

Le commandant adjoint a ajouté que "les terroristes étaient épuisés, ils n'ont pas marqué de résistance et se sont rendus en coopérant. Ils étaient en état de choc total, au début ils ne parlaient pas, puis ils ont avoué avoir perpétré l'attaque".

Video poster

"La scène de l'attentat d'Elad était l'une des pires que j'ai vues en près de 30 ans de service", a déclaré une source de haut rang de Tsahal.

À propos des recherches qui ont duré près de trois jours, le haut responsable a assuré que "nous avons scanné cette zone spécifique 3 à 4 fois depuis l'attaque et aujourd'hui, nous avons réussi à identifier de manière précise l'endroit où ils se trouvaient. Il y a une multitude de cachettes dans cette zone".

Les deux terroristes palestiniens ont commis un attentat au couteau et à la hache dans la ville ultra-orthodoxe d'Elad, le soir de l'Indépendance du pays. Deux blessés sont toujours placés en coma artificiel mais leurs jours ne sont plus en danger.

Cet article a reçu 8 commentaires