Israël: deux motions de censure dirigées par l'opposition contre le gouvernement échouent à la Knesset

i24NEWS

2 min
Une séance plénière à la Knesset, le parlement israélien, à Jérusalem, le 24 août 2020.
Oren Ben Hakoon/POOL via Flash90Une séance plénière à la Knesset, le parlement israélien, à Jérusalem, le 24 août 2020.

"C'est terminé, Naftali. Votre gouvernement a terminé son court et faible mandat"

Deux motions de censure dirigées par l'opposition pour faire tomber le gouvernement ont échoué au début de la session d'été de la Knesset en Israël lundi après-midi.

Une motion dirigée par le parti Likoud du chef de l'opposition et ancien Premier ministre Benyamin Netanyahou a été rejetée à 52 voix pour et 61 contre tandis que la motion dirigée par le Shas a été rejetée à 52 voix pour contre 56 contre.

Le parti arabe islamiste de la coalition, Ra'am s'est abstenu de voter alors qu'il a gelé depuis plusieurs jours sa participation aux activités de la coalition.

Video poster

Certains membres du parti majoritaire de l'opposition, la Liste arabe unie, ont quant à eux voté contre les mesures.

La députée de Yamina Idit Silman, qui a quitté la coalition début avril n'a pas voté, tout comme le député Amichai Chikli, qui a été évincé de Yamina il y a deux semaines.

Une victoire de l'opposition aurait été largement symbolique, car selon la loi, un gouvernement alternatif doit être présenté pour faire passer une telle motion de censure.

"C'est terminé, Naftali. Votre gouvernement a terminé son court et faible mandat. Ce gouvernement n'a pas de légitimité publique", a lancé lundi Benyamin Netanyahou, à la Knesset.

Il a fustigé le gouvernement comme étant incapable de faire face aux menaces sécuritaires posées par l'Iran et le groupe terroriste Hamas.

Cet article a reçu 5 commentaires