Jérusalem/Funérailles de Shireen Abu Akleh: la police se prépare à des émeutes

i24NEWS

2 min
Cimetière du mont Sion, Jérusalem, le 13.05.22
Ariane Ménage/i24NEWSCimetière du mont Sion, Jérusalem, le 13.05.22

Shireen sera enterrée au cimetière chrétien du mont Sion

La police israélienne se prépare vendredi à des émeutes et des troubles de l'ordre public lors des funérailles de la journaliste d'Al Jazeera Shireen Abu Akleh tuée mercredi, alors que des centaines de milliers de personnes prévoient d'y assister à Jérusalem, au milieu de tensions déjà existantes.

La journaliste tuée d'une balle dans la tête à Jénine couvrait les affrontements entre les troupes israéliennes et les émeutiers palestiniens lors d'un raid de Tsahal dans la ville. 

Video poster

Tandis que l'auteur du tir n'a toujours pas été identifié et qu'Israël a ouvert une enquête à laquelle l'Autorité palestinienne a refusé de participer, le monde condamne l'Etat hébreu et le tient responsable de l'assassinat.

Video poster

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas a notamment accusé Israël de l'avoir "exécutée," rejetant les appels à une enquête conjointe. 

Shireen était une Américano-palestinienne de confession chrétienne, née à Jérusalem-Est. Elle sera enterrée aux côtés de ses parents après une cérémonie à l'église.

Le départ du cortège est prévu vers 14 heures, du quartier de Beit Hanina jusqu'au cimetière chrétien du mont Sion.

Des effectifs de police seront déployés en nombre à travers Jérusalem pour faire face aux éventuelles montées de violences alors que le pays connaît actuellement une vague de terreur islamiste ayant fait 19 morts en deux mois.

 

Cet article a reçu 10 commentaires