"Israël continuera de bloquer le transfert et la production d'armes de précision iraniennes en Syrie" (B. Gantz)

i24NEWS

2 min
Benny Gantz à l'Université Reichman, le 17.05.22
Ariel Hermoni, Israeli Defense ministryBenny Gantz à l'Université Reichman, le 17.05.22

"La quantité d'armes stratégiques détenues par l'Iran a considérablement augmenté"

Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz à prononcé mardi matin un discours à l'Université Reichman, lors de la conférence sur "le nouvel ordre mondial". Dans son allocution, le ministre a évoqué la la menace iranienne, la guerre en Ukraine ou encore les défis sécuritaires auxquels Israël est confronté. 

"L'Iran travaille actuellement à achever la production et l'installation de 1.000 centrifugeuses IR6 avancées, y compris dans un site souterrain près de Natanz," a-t-il dit.

"L'Iran continue d'accumuler des connaissances et une expérience irréversibles dans le développement, la recherche, la production et l'exploitation de centrifugeuses avancées à un niveau d'enrichissement de 20% et empêche l'accès de l'Agence internationale de l'énergie atomique au système de production," a poursuivi Benny Gantz.

"La quantité d'armes stratégiques détenues par l'Iran a considérablement augmenté au cours de l'année écoulée," a déclaré le ministre.

Il a également affirmé que les émissaires iraniens attaquent les réserves de pétrole, les aéroports et les installations civiles par le biais de la Force Qods. 

En février, deux drones lancés par l'Iran se dirigeant vers des organisations terroristes en Judée-Samarie ou dans la bande de Gaza, ont été interceptés.

"Israël continuera de bloquer le transfert et la production d'armes de précision iraniennes en Syrie afin de protéger ses citoyens," a assuré le ministre de la Défense.

En ce qui concerne l'Ukraine, il a assuré qu'"Israël se trouve dans la bonne position à la fois éthiquement et stratégiquement."

Evoquant également la situation sécuritaire tendue en Israël, Benny Gantz a affirmé que "nous devons nous efforcer de réduire le conflit avec les Palestiniens et chercher des arrangements politiques, qui, même s'ils semblent lointains, sont des exigences stratégiques."

Cet article a reçu 1 commentaires