Israël: les femmes pourront intégrer davantage d'unités d'élite dans l'armée

i24NEWS

2 min
Soldats israéliens de la brigade Commando lors d'un exercice
IDF SpokespersonSoldats israéliens de la brigade Commando lors d'un exercice

La formation prévue s'étalera sur huit à 16 mois

Alors que le service militaire dans les unités combattantes a été ouvert aux femmes, l'armée israélienne a publié mardi les détails sur l'intégration des femmes dans ces unités.

Les femmes rejoignant Tsahal pourront servir dans des unités d'élite de recherche et de sauvetage. Davantage de rôles pourraient être ouverts à l'avenir en fonction du succès de leur intégration dans ces unités.

Cette décision fait suite aux recommandations d'un comité interne qui a appelé l'armée à ouvrir de nouveaux postes de combat aux recrues féminines, sous réserve qu'elles passent divers examens physiques et mentaux.

Le chef d'état-major Aviv Kochavi a adopté les recommandations du comité afin d'intégrer les femmes dans les brigades d'infanterie.

"Plus de femmes dans différents postes au sein de Tsahal contribue, tout d'abord, à l'objectif ultime de la victoire en cas de guerre et à la protection des citoyens israéliens," a déclaré le ministre de la Défense Benny Gantz.

L'unité Yahalam du Corps du génie de combat leur sera également ouverte. Il s'agit d'une patrouille aux caractéristiques de combat uniques, notamment dans l'élimination des bombes.

La formation prévue s'étalera sur huit à 16 mois.

En outre, il a été décidé d'ouvrir des rôles de combat supplémentaires aux femmes dans le corps d'artillerie, en tant qu'éclaireurs, mais aussi pour les opérations en Judée-Samarie, ainsi que des rôles de combat dans l'armée de l'air.

Pour certaines unités, les filles devront peser au minimum 67 kilos et mesurer plus d'1.64 mètre.

Cet article a reçu 1 commentaires