Dissolution prochaine de la Knesset, Israël en route vers de nouvelles élections

i24NEWS

3 min
Le Premier ministre israélien Naftali Bennett et le ministre des Affaires étrangères et Premier ministre suppléant  à Jérusalem, le 20 juin 2022
Yonatan Sindel/FLASH90Le Premier ministre israélien Naftali Bennett et le ministre des Affaires étrangères et Premier ministre suppléant à Jérusalem, le 20 juin 2022

Yair Lapid endossera le rôle de Premier ministre jusqu'au prochain scrutin

La Knesset va être dissoute, entraînant le pays vers de nouvelles élections, ont annoncé le Premier ministre Naftali Bennett et le ministre des Affaires étrangères et Premier ministre suppléant Yair Lapid lundi dans un communiqué conjoint, soulignant "qu'ils avaient échoué à trouver des solutions alternatives". 

Les deux hommes ont pris la parole quelques heures plus tard lors d'allocutions conjointes. 

"Nous venons de prendre une décision difficile mais c'est pour le bien d'Israël", a déclaré Naftali Bennett. 

Video poster

"Il y a un an j'ai pris la décision la plus difficile de ma vie mais aussi la plus sioniste en formant ce gouvernement, afin de sortir le pays de son impasse politique", a-t-il souligné. "Ce gouvernement est un bon gouvernement, qui a vu des gens aux opinions très différentes travailler ensemble pour le bien du pays et qui a permis à celui-ci d'être de nouveau géré", a-t-il poursuivi. 

Affirmant pour toutes ces raisons qu'il considérait jusqu'ici la survie du gouvernement "comme relevant de l'intérêt national", le Premier ministre a toutefois indiqué que le blocage législatif autour de la loi Judée-Samarie l'avait poussé à décider de dissoudre le Parlement. 

"Le fait que cette loi ne soit pas adoptée rapidement risquait d'entraîner un chaos en Judée-Samarie, c'est pourquoi nous n'avions pas d'autre choix que de dissoudre la Knesset et d'aller vers de nouvelles élections", a indiqué Naftali Bennett. 

Yair Lapid, qui conformément à l'accord de coalition endossera le rôle de Premier ministre jusqu'au prochain scrutin, a ensuite pris la parole, saluant le fait que Naftali Bennett plaçait "l'intérêt du pays avant son intérêt personnel".

"En attendant les nouvelles élections, les défis de notre pays ne peuvent pas attendre. Nous devons lutter contre le coût de la vie, mais aussi gérer les menaces posées par l'Iran et le Hezbollah. Nous devons également revenir à une unité au sein de notre pays et ne pas laisser des forces obscurantistes détruire notre nation de l'intérieur", a dit Yaïr Lapid.  

Le chef de l'opposition Benyamin Netanyahou s'est également exprimé peu de temps après, saluant la chute du "pire gouvernement d'Israël" et promettant de former une "large" coalition. 

La proposition de loi sur la dissolution de la Knesset soumise par la coalition gouvernementale sera débattue à la présidence de la Knesset à 11 heures ce mardi. Une fois approuvée, elle sera présentée au Parlement en première lecture mercredi prochain. 

Les prochaines élections devraient alors lieu le 25 octobre. 

Video poster

Cet article a reçu 63 commentaires