Quantcast i24NEWS - Le terroriste responsable du meurtre du rabbin Shevach tué en Cisjordanie

Le terroriste responsable du meurtre du rabbin Shevach tué en Cisjordanie

Des soldats israéliens dans les rues du village palestinien de Burqin, en Cisjordanie occupée, lors d'une opération militaire le 3 janvier 2018
JAAFAR ASHTIYEH (AFP)

Le terroriste recherché Ahmad Jarrar, chef de la cellule à l'origine de l'assassinat du rabbin Raziel Shevach de Havat Gilad, a été tué dans la nuit de lundi à mardi dans une opération conjointe des services de sécurité israéliens, indique un communiqué.

Jarrar, résident de Jénine, qui avait tiré à l’arme automatique en direction du véhicule du rabbin le 9 janvier dernier, était caché dans une cave dans le village de Yamoun.

Il a été abattu par les forces israéliennes lorsqu’il est sorti de sa planque muni d’un fusil d’assaut de type M-16 et d'un sac rempli d’explosifs.

"Lors de la tentative d'arrestation, le terroriste est sorti armé d'un bâtiment où il se cachait. Les forces de sécurité ont tiré dans sa direction. Un fusil d'assaut de type M-16 ainsi qu'un sac contenant des engins explosifs ont été retrouvés près de son corps", a indiqué le Shin Beth.

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a felicité les services israéliens précisant que mettre la main sur le terroriste n’était qu’une "question de temps".


"Le compte est réglé", a-t-il écrit dans un tweet ajoutant qu’il "espère que nous mettrons bientôt la main sur le meurtrier du rabbin Itamar Ben Gal", assassiné lundi dans une attaque terroriste au couteau à l’entrée de l’implantation d’Ariel en Cisjordanie.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a lui aussi félicité les services de sécurité pour la réussite de cette opération "complexe" ajoutant que Israël "atteindra tous ceux qui tenteront de nuire à ses citoyens et s'en prendront à eux".

L’enquête israélienne détermine par ailleurs qu’Ahmed Jarar et sa cellule étaient également impliqués dans d’autres tentatives d’attaques terroristes dans le passé.

Selon un média palestinien, la famille du terroriste a elle démenti les informations indiquant qu'Ahmad est bel et bien vivant.

Le Hamas, groupe terroriste palestinien contrôlant la bande de Gaza, a lui émis un communiqué indiquant que la mort du terroriste responsable "de l’action héroïque menée il y a quelques semaines".

Nasser Jarrar, le père d’Ahmed, était l'un des responsables de l'aile militaire du Hamas en Cisjordanie lors de la deuxième Intifada. Il a été tué en 2002.

Commentaires

(2)

Ouah!!! Encore un courant d'air qui a emporté mon commentaire...

Lorsque l’on parle de l’orientation à gauche des grands médias israéliens et de leurs prises de positions anti-patriotiques, il ne s’agit pas de propos en l’air.

8Article précédent"Tous les pays devraient adopter des lois interdisant les paiements de martyrs" (Erdan)
8Article suivantIsraël: funérailles du rabbin Ben Gal tué dans une attaque terroriste