Un jeu de monopoly nazi exposé à Tel-Aviv

i24NEWS

2 min
Monopoly nazi
Tel Aviv UniversityMonopoly nazi

La nouvelle exposition présentera un exemplaire du jeu fabriqué en 1938 par une société inconnue

Lors d'une exposition inédite présentée à l'université de Tel-Aviv à l'occasion de la Journée internationale de commémoration de la Shoah qui aura lieu le 27 janvier, une copie originale d'un jeu de société pour enfants intitulé "Les Juifs dehors !" sera exposée aux visiteurs. Ce jeu de société, dont les règles sont similaires à celles du Monopoly, était très populaire en Allemagne dans les années 1930, rapporte Ynet. Le but était de collecter six "chapeaux juifs" à travers la ville présentée sur le plateau et de les déposer dans une zone de collecte spécifique, où un slogan disait "En route pour la Palestine !".

La nouvelle exposition présentera un exemplaire du jeu fabriqué en 1938 par une société inconnue. Il s'agit de l'une des dernières copies existantes du "jeu de société le plus infâme de l'histoire". Selon le professeur Jose Brunner, administrateur académique de la bibliothèque Wiener, le jeu de société est le point culminant d'années d'antisémitisme et d'incitation contre les Juifs qui ont eu lieu en Allemagne dans les années 30.

Le professeur Dina Porat, maître de conférences au département d'histoire juive de l'université de Tel-Aviv, a expliqué à Ynet que "c'est ainsi que le système fonctionnait afin de former l'esprit des jeunes enfants à suivre les idéaux du régime." La bibliothèque de Wiener a reçu le jeu de société dans les années 1970, en même temps que des archives de Londres contenant des rapports de l'Allemagne nazie.

En outre, une nouvelle exposition à Rishon Lezion présente la shoah autrement "La nuit je dessinerai des soleils"; l'artiste Colette Leinman aborde la Shoah au moyen de différents médiums qui créent un univers à la fois subtil et saisissant. Peintures, collages, dessins ou encore tatouage sur peau de simili cuir provoquent chez le visiteur un sentiment indescriptible dont il recherchera le sens tout au long du parcours.

Cet article a reçu 1 commentaires