Quantcast i24NEWS - Affaires 1000 et 2000: "J'ai consacré toute ma vie à la sécurité d'Israël" (Netanyahou)

Affaires 1000 et 2000: "J'ai consacré toute ma vie à la sécurité d'Israël" (Netanyahou)

Benyamin Nétanyahou à Jérusalem, le 13 août.
DAN BALILTY / AFP

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a confirmé mardi que la police avait recommandé son inculpation pour corruption, soulignant toutefois que les recommandations "n'ont aucune valeur juridique dans un pays démocratique", lors d'une allocution télévisée.

Benyamin Netanyahou a commencé son discours en rappelant qu'il avait "consacré toute sa vie à la sécurité d'Israël" et a redit que "ces enquêtes ne se termineront sur rien".

"Je ne suis pas là pour me protéger, ce qui m'intéresse c'est d'assurer l'avenir de l'Etat d'Israël", a encore assuré le Premier ministre.

La police israélienne a annoncé mardi avoir recommandé officiellement l'inculpation de Netanyahou pour corruption, fraude et abus de confiance dans deux affaires - l'affaire 1000 et l'affaire 2000 - après deux ans d'enquête.

"La police a conclu qu'il existait suffisamment de preuves contre le Premier ministre pour l'inculper pour avoir accepté des pots-de vin, pour fraude et abus de confiance", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

La décision de mettre officiellement en examen le Premier ministre dépend désormais du procureur général Avishaï Mandelblit.

La ministre israélienne de la Justice Ayelet Shaked a déjà affirmé qu'un Premier ministre inculpé officiellement n'était pas "obligé de démissionner".

Le chef du parti centriste Yesh Atid, Yaïr Lapid, a quant à lui insisté pour dire que "dans un pays réformé, une personne contre qui sont portées d'aussi lourdes accusations ne peut pas continuer à servir comme Premier ministre".

Dans l’Affaire 1000, M. Netanyahou est soupçonné d'avoir reçu, illégalement, des cadeaux de personnalités très riches, dont le milliardaire australien James Packer et un producteur à Hollywood, Arnon Milchan. La valeur totale de ces cadeaux a été chiffrée par les médias à des dizaines de milliers de dollars.

Une autre enquête (Affaire 2000) cherche à déterminer s'il aurait essayé de conclure un accord secret avec le propriétaire du Yedioth Ahronoth pour une couverture favorable de la part du quotidien israélien.

Après avoir reçu les recommandations de la police, le Procureur général Avichai Mandelblit examineront les éléments de preuve recueillis par la police tout au long des enquêtes et décideront ensuite s'il y a lieu d'inculper le Premier Ministre.

Les attaques du Premier ministre ont été formulées en réponse à des remarques faites par le commissaire de police Roni Alsheich, qui a laissé entendre que Netanyahou avait envoyé des enquêteurs privés pour collecter des informations contre les policiers impliqués dans son affaire.

"Il est choquant de voir qu'il [Alsheich] répète ses propos erronés qui affirment j'ai soi-disant utilisé des enquêteurs privés contre des policiers.", a ajouté jeudi M. Netanyahou sur Facebook.

"Chaque personne décente se demandera: comment les gens qui disent des choses aussi bizarres concernant le Premier ministre peuvent-ils alors l'interroger objectivement et être impartiaux quand il est temps de prendre une décision à son sujet?", a demandé M. Netanyahou.

Commentaires

(5)

M. Netanyahu, tous les Israéliens sont avec vous !

Non non on ne souhaite la mort à personne. Que les gauchistes fassent téchouva !

Il est particulièrement choquant d'apprendre que Yaïr Lapid, chef du Parti Centriste Yesh Atid, va témoigner à charge contre Bibi. Devinez pourquoi ????? Le devoir de réserve est la règle dans toutes les démocraties dignes de ce nom. Pourquoi pas en Israël ?????

De France, l'enquête et l'acharnement à l'encontre d'un Premier ministre en exercice paraissent bizarre parce qu'Israël a des préoccupations plus importantes que de savoir s'il fume des cigares ou boit du champagne. Je comprends la nécessaire exigence d'honnêteté parce que sinon la porte serait ouverte sur des abus bien pires mais la région est particulièrement. En revanche, je ne pardonne pas aux instigateurs de troubler ne serait-ce qu'un quart de seconde la sérénité du Premier ministre de l'Etat hébreu en charge de la sécurité d'Israël.

Dans bien d autres nations,il se passe bien des bizarreries,il ne faut pas être crédule,des indélicats il y en a dans toutes les nations,et plein de choses qu on ne sait pas,dans toute l humanité il y a des gens de cœur qui ne s affichent pas mais bon s il ne s agit que de quelques cigares ou même quelques milliers de dollars,je pense avec mon petit cerveau,qu il faudrait regarder de façon plus lâche,parce que l équilibre se trouve dans le moindre mal,la perfection n existe pas.la vie ne tient pas forcément au matos ou aux images.sur nos routes surtout les longues il nous arrive d avoir des facilités de conduite et leur contraire dans une même journée,et toujours envie de repartir.

8Article précédentLes Palestiniens détenus sans procès vont boycotter les tribunaux israéliens
8Article suivantIsraël: le ministre de la Santé s'oppose à l'exportation du cannabis médical