Quantcast i24NEWS - La famille Fogel réclame 400 millions de shekels d'indemnités à des organisations palestiniennes

La famille Fogel réclame 400 millions de shekels d'indemnités à des organisations palestiniennes

File picture shows an Israeli military patrol on a road leading to the Itamar settlement near the West Bank city of Nablus
Jaafar Ashtiyeh (AFP/File)
7 ans après le massacre d’Itamar, les plaignants accusent l’Autorité palestinienne d’incitation au meurtre

Alors qu’il devrait y avoir prescription dans l’affaire très bientôt, la famille Fogel, qui a perdu cinq de ses membres lors de la tuerie d'Itamar en 2011, a indiqué ce lundi qu’elle avait saisi la justice.

Par le biais de l’organisation Shurat HaDin – Israel Law Center, la plainte a été déposée devant le tribunal du district de Jérusalem contre les terroristes responsables de l'assassinat du père, de la mère et de trois de leurs six enfants.

Parmi les accusés se trouvent l’Autorité Palestinienne et le Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP), à qui la famille réclame la somme de 400 millions de shekels (près de 934 000 euro).

Pour les Fogel, ces organisations sont complices du massacre d’Itamar, ne serait-ce que par procuration. 

"Les terroristes reçoivent des salaires de l’Autorité Palestinienne, c’est quelque chose qui défie la logique et est contraire à la justice. Par le biais de cette plainte nous voulons envoyer un message à tous ceux qui ont encore un cœur", a déclaré la famille. 

Avec ce recours à la justice, la famille Fogel veut également faire passer un message. "Ceux qui ont perpétré cette attaque contre notre famille adorée et ont du sang sur les mains ne vont pas s’en sortir, ils paieront pour ce qu’ils ont fait", a indiqué Elihaï Ben Yishaï, le frère de Ruth Fogel, décédée lors de l’attaque.


4 membres de la famille poignardés à mort, le nourrisson décapité


Le 11 mars 2011 en milieu de soirée, deux Palestiniens du village d’Awarta s’introduisent dans l’implantation d’Itamar. Ils entrent dans une maison vide où ils volent une arme, avant de se diriger vers le domicile de la famille Fogel.  

Hakim et Amjad Awad, âgés de 18 et 19 ans, poignardent sauvagement le père et la mère de famille, décapitent leur nourrisson de trois mois, et tuent deux autres de leurs enfants, présents ce soir-là dans la maison familiale.

C’est Tamar Fogel, la fille aînée qui revient d’une soirée, qui découvrira les corps sans vie de ses parents et de ses trois frères. Elle a alors 12 ans. Deux autres enfants, eux aussi absents ce soir-là, ont survécu au drame.

Un mois et demi après l’attentat, les deux terroristes avaient été arrêtés et avaient reconnu les faits. Jugés par le tribunal militaire israélien, ils avaient été condamnés à 130 ans de prison chacun.

Aujourd’hui, la famille Fogel estime que cette peine est insuffisante. "L’Autorité Palestinienne savait, ou aurait dû savoir. Elle verse de l'argent à ces terroristes, qui tuent des Juifs, ou qui aident à les tuer. Ils fournissent des moyens de transports à ces meurtriers. Toutes ces mesures permettent et encouragent de nouvelles attaques", précise le communiqué des 19 plaignants issus de la famille Fogel.

Le montant des indemnités demandées, inédit

Si c’est la première fois qu’une seule et unique famille demande une compensation financière aussi importante en Israël, le tribunal militaire a déjà reconnu la responsabilité directe de l’Autorité Palestinienne dans une autre affaire.

Il y a trois mois, le tribunal du district de Jérusalem a condamné l’entité gouvernementale et six terroristes à régler 62 millions de shekels (près de 15 millions d'euro) de compensation financières au proche de la famille Ben Shalom, tuée sur la route 443, au début de la seconde intifada.

Pour Nitsana Darshan-Leitner, même si les indemnités n'ont jamais été versées, ce recours à la justice visait à transmettre un message clair aux terroristes qui bénéficient des récompenses financières de la part de d’Autorité Palestinienne.

"Même si près de sept années se sont écoulées depuis ce terrible massacre, nous n'oublierons pas et nous ne pardonnerons pas. L'Autorité palestinienne doit savoir qu'elle ne peut pas continuer à verser de l'argent à ceux qui assassinent des nourrissons en toute impunité", a ajouté la présidente de Shurat HaDin.  

Commentaires

(25)

Non au contraire, sa ma fait rire , mdr

C'est déjà ça

Bon t'es un homme ou une femme ?

En quoi sa te servirait, si je suis une femme ou un homme, on discute c est tout , on a tous des opinions différentes, il faut les respecter , même si on est pas d accord .

Conversion de quoi !!!

Bein je vois que tu défends tellement bien les palestiniens on préfère t'avoir avec nous que contre nous

Je défends personne, je dit juste ce que je pense , et heureusement que la plus par des israéliens sont pas mauvais, comme cher les palestiniens, y a des bon et des mauvais de par tout, c est juste la politique israélienne elle est pas bonne , on dirait une politique d apartheid envers les palestiniens

@iva69 Puisque nous discutons j'aimerais bien que tu reprennes point par point le message de Rachel et que tu nous dise ce que penses au lieu de l'inviter à partir enfin "dégager"

Que je fait beaucoup de faute d orthographe lol

Voilà content pendule à l heure

Après moi se que je pense !!!

Il y a pas mal de pays arabes, qui ne sont pas le bon exemple, sur tout pas intelligent même débile , c est pour sa qu il monteront jamais

Il sont trop occupé à s’entre tue , au lieu de s unir

Israël est un pays où il est libre de pratiquer toutes les religions sans limite et sans contrainte. Il y une gay pride en Israël tout les ans. Tu Devrais aller en Israël plutôt que d'écouter les gens qui véhiculent la haine. "Les yeux sont des témoins plus fidèles que les oreilles"

Pour les fautes d'orthographe désolé je ne peux rien faire !!!

Qui te dit que je suis pas allé en Israël !!!

Tu fais erreur Les seules personnes qui ne veillent pas le bien sont le Hamas qui manipule les palestiniens depuis des années. Si ils avaient voulu La paix depuis 70 ans ils auraient déjà commencer par reconnaître l'etat d'israel plutôt que de vouloir le radier.

Après les leurres de la famille Fogel toute famille ayant perdu un être cher doit faire payer L’AP et aboutir à déduire ces montants des taxes prélevées pour L’AP Le discours changera .

Rectif meurtres

On ne peut pas faire la paix avec des gens qui veulent votre perte On ne négocie pas avec des terroristes c'est un principe de survie et de lucidité Pour les frontières de 1967 Vous parlez d'avant La guerre de 67 j'imagine. Eh bien lorsque vous allez au casino et mettez votre mise sur le rouge on ne vous rembourse pas si le noir sort. Idem, Lorsque vous attaquez un pays avec l'aide de 5 autres pays, si vous perdez on ne vous rend pas votre mise vous avez perdu ces territoires ils ne vous appartiennent plus Ce n'est pas un vol c'est dans la convention de Genève sur les droits de La guerre et signé par tout les pays.

Peut-être si vous arrêtiez des les colonisé ou de les tuez , peut être il y aura moins de vendetta !!!

Pour tant la plus par des pays d’on des occidentaux et l ONU , ne reconnaisse pas c est terre comme israélienne, et de plus c était une guerre surprise , c est Israël qui a attaqué le premier

Sinon voulais les tuer croyez moi on l'aurait fait depuis plus de 50 ans en quelques jours tout aurait été fait. Israël n'est pas un pays colonisateur, il ne veut pas faire un empire à l'instar de La France qui a colonisée l'Afrique et d'autres pays. Cessez de répéter les messages tout près

Pourtant c est ce qui se passe !!!

Puisque vous le dite ! Discution stérile

8Article précédentGarde à vue prolongée pour deux suspects dans des affaires impliquant Netanyahou
8Article suivantLe Saint-Sépulcre à Jérusalem va rouvrir mercredi à 4 heures du matin (Eglises)