Quantcast i24NEWS - Air India dément être autorisée à survoler l'Arabie pour des vols vers Tel Aviv

Air India dément être autorisée à survoler l'Arabie pour des vols vers Tel Aviv

Air India planes preparing for take-off at Indira Gandhi International Airport in New Delhi
MANAN VATSYAYANA (AFP/File)

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a affirmé lundi que l'Arabie Saoudite avait autorisé Air India à utiliser son espace aérien pour des vols vers Tel-Aviv. Une déclaration qui a toutefois été démentie quelques heures plus tard par la compagnie indienne.

"Nous n'avons reçu aucune confirmation. Nous avons uniquement soumis une demande pour un vol. Nous n'avons encore rien reçu des autorités", a informé le porte-parole de Air India, Praveen Bhatnagar au site Times of Israel.

"Nous espérons obtenir un accord rapidement", a cependant lancé le porte-parole.

Lundi soir, Netanyahou avait assuré que la compagnie "Air India a signé un accord aujourd'hui pour voler en direction d'Israël en survolant l'Arabie saoudite", lors d'un briefing à la Blair House à Washington.

D'après le ministère du Tourisme israélien, l'Etat hébreu a encouragé la mise en place de ce nouvel itinéraire, fournissant à Air India une subvention de 750.000 dollars (près de 607 500 euro).

Une aide aurait été demandée par la compagnie aérienne indienne, selon l’agence de presse locale PTI, et sera versée graduellement, d'après la porte-parole israélienne du ministère du Tourisme.

La création de cette nouvelle route aérienne serait considérée comme une victoire tant sur le plan économique que diplomatique pour Israël. 

Cet accord permettrait de réduire considérablement le temps de vol entre New Delhi et Tel-Aviv: seulement 6 heures de voyage seront nécessaires pour rejoindre Israël depuis l'Inde.

The Economic Times avait révélé début février que les vols directs du transporteur national indien pourraient commencer dès le 20 mars. Ils devraient avoir lieu trois fois par semaine, les mardis, jeudis et dimanche.

Le mois dernier, cette même information avait été démentie par la saoudienne al-Arabiya.

Commentaires

(5)

On se demande à quoi joue Bibi avec son lot de fausses nouvelles démenties ; il compte sur l’effet d’annonce initiale pour maintenir sa popularité ? J’ai comme l’impression qu’il ne domine plus son sujet... mais non, suis-je bête ! C’est la faute au médias ! D’autant plus qu’il ne peut même plus compter sur Wallah où le Yedihot Aharonot..

Toujours les mêmes gauchos ici ! Netenyahou n’a rien à se reprocher on lui fait du mal tout ça pour des pots de vin mort de rire ou va ce pays et les citoyens gauchos qui sont tels un beau problème pour ce pays. Enfin je sui un peu réaliste Netanyahou devrait démissionner et laisser un autre membre du likoud pour gouverner pas question de mettre le pays entre les mains de pro palestiniens qui veulent nous exposer à des conditions sécuritaires désastreuses comme sous Perez ...

Non, Bibi n'a rien à voir avec ces infaux... Les vrais responsables sont ceux qui balancent des "fake news" pour nous embrouiller au point qu'on ne sait plus qui croire... Il y en a marre avec cette fixation haineuse sur Bibi, il faudra trouver autre chose, lâchez-lui les baskets avec vos calomnies... Jusqu'à preuve du contraire, tant qu'un citoyen n'a pas été reconnu coupable par un tribunal, il a le droit à la présomption d'innocence, A bon entendeur..............

Ouf!!!

La présomption d'innocence doit s'appliquer a tous les commentaires de ce site et non seulement quand il est question de Bibi. D'autre part, lorsqu'un ministre ou deputer parle trop pour montrer qu'il est dans le secret des dieux et revele ce qui devrait encore rester secret, il n'y a pas a s'etonner que l'autre partie s'empresse de dementir. Cette divulgation intempestive aboutie souvent meme a aneantir de longs mois d'efforts diplomatiques. Ces gens la devraient etre sanctionnes.

8Article précédentAffaire 4000: le fils ainé de Netanyahou prochainement entendu par la police
8Article suivantUne lettre d'Einstein vendue plus de 100.000 dollars à Jérusalem