Le Hezbollah aide le Hamas à établir des "capacités" au Liban, selon Danny Danon

i24NEWS

3 min
Officers from Hamas national security force hold their rifles while marching during a parade against Israeli arrangements in the contested Jerusalem shrine, in front of the Palestinian Legislative Council in Gaza City, Wednesday, July 26, 2017.
AP Photo/Adel HanaOfficers from Hamas national security force hold their rifles while marching during a parade against Israeli arrangements in the contested Jerusalem shrine, in front of the Palestinian Legislative Council in Gaza City, Wednesday, July 26, 2017.

L'ambassadeur israélien à l'ONU, Danny Danon, a déclaré samedi aux membres du Conseil de sécurité des Nations Unies que la milice terroriste chiite du Hezbollah aide le Hamas à établir des "capacités" au Liban.

Danny Danon a affirmé que "le Hamas renforce actuellement ses liens avec le Hezbollah au Liban - avec l'approbation et le soutien de l'Iran - et travaille à établir des capacités à partir du territoire libanais".

L'ambassadeur israélien a mis en garde le Conseil de sécurité contre" la coopération entre les organisations terroristes" et a signalé qu'" Israël ne restera pas les bras croisés face à ces nouvelles et anciennes menaces".

"Israël fera tout pour assurer la sécurité de ses citoyens", a-t-il ajouté.

Danon n'a pas précisé la nature de la relation présumée entre les deux organisations terroristes, mais cette déclaration est survenue après la parution d'un article dans le journal libanais Al Joumhouria, selon lequel Israël aurait fourni par l'intermédiaire du ministère des Affaires étrangères des preuves dans une lettre.

AP Photo/Mohammed Zaatari
AP Photo/Mohammed ZaatariHezbollah supporters listen to Sheik Hassan Nasrallah, who delivers a speech through a giant TV screen, during a rally to mark al-Quds (Jerusalem) Day, at the village of Maroun el-Rass on the Lebanon-Israel border, south Lebanon, Friday, June 8, 2018.

Selon le rapport, le document citait des renseignements suggérant que le Hezbollah avait établi des camps d'entraînement militaires au Liban pour les combattants du Hamas.

Les diplomates israéliens devraient intensifier les pressions sur l'ONU dans les prochaines semaines, selon le journal, avant que le mandat de la Force intérimaire des Nations Unies dans le sud du Liban (FINUL) ne soit renouvelé en août.

L'année dernière, le Conseil de sécurité avait à l'unanimité prorogé jusqu'au 31 août 2018 le mandat actuel de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban, sans le modifier.

Le Conseil de sécurité avait demandé à la FINUL et à l'Armée libanaise de poursuivre leur dialogue stratégique. Il avait également demandé que l'appui international apporté à cette armée s'intensifie, en particulier dans les domaines de la lutte antiterroriste et de la protection des frontières.

Les Etats-Unis ont déjà révélé le soutien financier qu'apporte l'Iran au Hezbolalh libanais. Selon de hauts responsables américains, ce financement aurait triplé depuis 2011. L'influence iranienne est aussi présente au sud d'Israël, avec le Djihad islamique et le Hamas, et également en Syrie.

Cet article a reçu 12 commentaires