Quantcast i24NEWS - Séismes: Israël n'est pas prêt, 80 000 bâtiments en danger d'effondrement

Séismes: Israël n'est pas prêt, 80 000 bâtiments en danger d'effondrement

Commandement du Front Intérieur
Tsahal

Les infrastructures israéliennes ne sont pas équipées à faire face à une situation d'urgence en cas des catastrophes naturelles ou de guerres potentielles, a révélé lundi un rapport du Contrôleur d'Etat alors que la région de Tibériade a été le théâtre ces derniers jours de plusieurs tremblements de terres.

"La situation est urgente et nécessite une solution immédiate", a déclaré le contrôleur d'Etat Yosef Shapira.

Il a notamment tenu divers organismes responsables de la situation actuelle d'Israël, comme le Commandement du Front intérieur et le ministère de l'Éducation, pour ne pas avoir imposé les inspections et les mises à niveau nécessaires des installations existantes.

En réponse au rapport, le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, a estimé que la situation pourrait être encore plus grave et "nécessite une réponse".

"L’année dernière, le 17 juin, le plus grand exercice dans l’histoire d’Israël simulant un tremblement de terre a eu lieu. Nous en avons tiré des conclusions", a déclaré M. Lieberman.

"Un plan pluriannuel sécurisant le nord d’Israël contre à la fois les tremblements de terre et la préparation du Front intérieur en cas de guerre a été formulé", a-t-il ajouté.

IDF

En effet, le ministre des Finances, Moshe Kahlon, a promis aux autorités locales du nord du pays, menacées par les tremblements de terre, que le Cabinet de sécurité approuverait la semaine prochaine un plan quinquennal d’un milliard de shekels (234 millions d'euros) pour sécuriser la région.

Le vice-ministre israélien du Logement et de la Construction, Jackie Levy, a quant à lui estimé qu’environ 80 000 bâtiments en Israël risquent de s'effondrer en cas d'un fort tremblement de terre.

"Il y a beaucoup de vieilles structures qui vont simplement s'effondrer comme une tour de cartes lors d'un tremblement de terre", a déclaré Levy au Jerusalem Post.

"Tout le monde est d'accord [qu'un grand tremblement de terre] viendra, et ce n'est qu'une question de temps", a averti Levy. "C'est la plus grande menace à la sécurité d'Israël. Et donc j'appelle tout le monde à comprendre que nous ne pouvons pas attendre", a-t-il souligné ajoutant que "nous devons commencer à faire face aujourd'hui pour éviter les souffrances de demain".

i24NEWS

Le ministère de la Défense, le Cabinet de sécurité, et l'autorité nationale de secours, devraient tenir une réunion d'urgence jeudi pour aborder le sujet.

Situé dans la vallée du Grand Rift, une zone allant du nord de la Syrie à la Corne de l'Afrique caractérisée par une série de failles et d'autres sites d'activité tectonique, Israël chevauche la faille syro-africaine, ce qui l'expose aux tremblements de terre.

Au cours de la dernière semaine, la région de Galilée a été frappée par au moins dix tremblements de terre mineurs accompagnés d'une série de répliques

Le dernier séisme majeur (6.2) ayant frappé la région remonte à 1927. Le tremblement de terre avait fait 500 morts et 700 blessés. Or, les experts ont averti qu'un séisme de grande envergure pourrait frapper Israël dans un avenir proche.

Commentaires

(1)

Bonne nouvelle pour l'Iran ils vont pouvoir investir ailleur que dans l'arme atomic ça leurs fera des économies

8Article précédentAffaire Bezeq: un témoin clé admet avoir promu une couverture favorable de la famille Netanyahou
8Article suivantAffaire Bezeq: un témoin clé admet avoir promu une couverture favorable de la famille Netanyahou