Quantcast i24NEWS - Affaire Bezeq: un témoin clé admet avoir promu une couverture favorable de la famille Netanyahou

Affaire Bezeq: un témoin clé admet avoir promu une couverture favorable de la famille Netanyahou

Israeli tycoon Shaul Elovitch appears in the Justice Court in Tel Aviv on February 22, 2018
JACK GUEZ (AFP/File)

Le magnat israélien des télécommunications, Shaul Elovitch, actionnaire majoritaire du géant Bezeq et propriétaire du site d'information Walla!, aurait reconnu mardi qu'il est personnellement intervenu pour promouvoir une couverture favorable de la famille Netanyahou à leur demande, ont rapporté les médias israéliens.

Selon un reportage de la chaîne israélienne Channel 10, Elovitch -après avoir été interrogé pendant plus de quatre heures- a admis avoir appelé le PDG de Walla!, Ilan Yeshua, pour modifier le contenu des articles de presse mais a nié avoir attendu quoi que ce soit en retour.

"Je ne pouvais ignorer les arguments de Sara Netanyahou et du reste de la famille Netanyahou. Je ne voulais pas irriter le Premier ministre. Il était mon régulateur", aurait déclaré Elovitch aux enquêteurs.

Elovitch a toutefois insisté sur le fait qu'il "ne s'attendait à aucune faveur en retour". "Je n'ai pas parlé à Netanyahou des avantages réglementaires et il n'y avait pas d'accord de corruption", a-t-il affirmé.

Son avocat a aussitôt publié une communiqué officiel en réponse au rapport, le qualifiant de "fuite déformée" et insistant sur le fait qu'"à maintes reprises les droits des personnes interrogées ont été bafoués".

"Ceci, encore une fois, est une fuite illégale et déformée à laquelle nous ne pouvons pas répondre directement puisque la question est sous enquête policière", a-t-il fait savoir.

BRENDAN SMIALOWSKI / AFP

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou - tout comme Shaul Elovitch - a été interrogé mardi par la police concernant son implication présumée dans un scandale de corruption centré sur le géant israélien des télécommunications Bezeq.

Le cas, baptisé "Affaire 4 000" ou "Affaire Bezeq", enquête sur des allégations selon lesquelles Netanyahou aurait fait des concessions à Shaul Elovitch en échange d'une couverture médiatique positive de lui et de son épouse Sara sur Walla!.

"Rien de nouveau n'a été présenté au Premier ministre aujourd'hui. (…) Le Premier ministre Netanyahou n'a jamais conclu d'accord avec Elovitch en échange d'une couverture favorable", a déclaré mardi le camp Netanyahou suite à l'interrogatoire.

Netanyahou a déjà été interrogé plusieurs fois par la police israélienne concernant les différentes affaires le concernant et a toujours clamé son innocence.

Commentaires

(0)
8Article précédentSéismes: Israël n'est pas prêt, 80 000 bâtiments en danger d'effondrement
8Article suivantMondial 2018: Netanyahou emmène deux enfants atteints d'un cancer à Moscou