Quantcast i24NEWS - Israël/Loi sur l'Etat-Nation: Netanyahou convoque l'ambassadeur de l'UE après ses critiques

Israël/Loi sur l'Etat-Nation: Netanyahou convoque l'ambassadeur de l'UE après ses critiques

Benyamin Nétanyahou, le 21 février, devant des responsables juifs américains à Jérusalem
THOMAS COEX/AFP

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a émis l'ordre au directeur général du ministère des Affaires étrangères, Yuval Rotem, de convoquer l'ambassadeur de l'UE Emanuele Giaufret après ses critiques sur le projet de loi de l'Etat-Nation.

"Non seulement l'UE finance les ONG qui luttent contre Israël et la construction illégale [dans la zone C], mais maintenant elles s'impliquent également dans la législation israélienne", a déclaré le Premier ministre.

"Apparemment, ils n'ont pas compris qu'Israël est un pays souverain," a-t-il ajouté.

Plus tôt ce jeudi, Hadashot a rapporté que M. Giaufret avait déclaré aux députés du Likoud que la législation controversée "empestait le racisme et discriminait les groupes, en particulier contre les Arabes, et portait atteinte aux valeurs qu'Israël essayait de défendre".

M. Netanyahou souhaite que ce projet de loi, adopté en première lecture en mai, puisse être voté définitivement avant que le Parlement achève sa session d'été en juillet.

Dans une rare opposition officielle à la politique actuelle, le président Reuven Rivlin a dénoncé mardi le projet de loi, jugeant un de ses articles discriminatoire.

Le projet de loi mis en cause a été adopté en mai en première lecture et définit Israël comme le "foyer national du peuple juif".

AP Photo/Ronen Zvulun, Pool

Un de ses articles, qui doit être adopté après trois lectures, stipule que "l'Etat peut autoriser une communauté composée de gens ayant la même foi et nationalité à maintenir le caractère exclusif de cette communauté".

Dans une lettre ouverte adressée à la Knesset (le parlement israélien), le président Rivlin a estimé que ce texte pouvait permettre à des localités d'être réservées aux Juifs. Ce passage "pourrait porter atteinte au peuple juif dans le monde et à Israël et pourrait même constituer une arme pour nos ennemis", a-t-il averti.

L'un des auteurs du projet de loi, le député du Likoud Avi Dichter, a expliqué mardi à la radio publique que le texte visait à "permettre à une population sioniste de vivre sans avoir à ses côtés une population qui n'est pas prête à défendre les frontières du pays".

Le texte qui, s'il était adopté deviendrait l'une des lois fondamentales qui font office de Constitution en Israël, stipule entre autres que "l'Etat peut autoriser une communauté composée de gens ayant la même foi et la même nationalité à maintenir le caractère exclusif de cette communauté".

(avec agence)

Commentaires

(3)

tu as oublié de citer monaco Aa

Le monde entier est focalise sur Israel ( a la limite vaut mieux etre critique qu'etre indifferent : cela demontre qu'on existe bien ) Mais de là , a s'immiscer dans nos affaires , ca manque pas de culot !!! L'europe que je sache n'est pas notre ministre des affaires interieures....?!!!!!!!!! A vrai dire , Israel est une grande Star et des qu'elle s'affiche , on ne manque pas de se retourner vers Elle pour l'admirer , ma foi , c'est le prix de la gloire !

J'ai posté deux (longs) commentaires sur ce fil de discussion, et les deux ont été supprimés pour des raisons qui dépassent l'entendement... Vous nous invitez à commenter et lorsque nous le faisons, vous annulez nos réactions... Il ssemblerait que certains sujets déplaisent aux manipulateurs de ciseaux... Lamentable...........

8Article précédentIsraël/Loi sur l'Etat-Nation: Netanyahou convoque l'ambassadeur de l'UE après ses critiques
8Article suivantGaza: Tsahal envisage de brûler les champs des responsables d'incendies en Israël