Quantcast i24NEWS - Israël: le chef d'état-major exhorte ses troupes à garder la politique hors de l'armée

Israël: le chef d'état-major exhorte ses troupes à garder la politique hors de l'armée

Israeli Chief of Staff General Gadi Eizenkot attends an official memorial ceremony marking the tenth anniversary of the 2006 war between Israel and Lebanon's Hezbollah movement, at the military cemetery of Mount Herzl in Jerusalem on July 19, 2016
THOMAS COEX / AFP

Le chef d'état-major de l'armée israélienne a exhorté mardi ses troupes à "garder la politique hors de l'armée" après que deux soldats appartenant à la minorité druze ont démissionné pour protester contre l'adoption d'une loi jugée discriminatoire par plusieurs communautés.

Deux soldats druzes ont démissionné lundi et mardi via les réseaux sociaux - dont les publications ont été largement partagées - arguant que la loi les a transformés en "citoyens de seconde classe".

Le chef d'état-major, Gadi Eizenkot, a réagi mardi en publiant une déclaration appelant les soldats à "maintenir les sujets politiques et controversés hors des murs de l'armée".

"En tant qu'armée nationale du peuple, dont le but est de protéger la sécurité des Israéliens et d'assurer la victoire (en temps de) guerre, nous nous engageons à préserver le respect humain, indépendamment de l'origine ethnique, de la religion ou du genre", a déclaré Eizenkot.

"Nous avons entrepris une responsabilité partagée et entretenons une camaraderie avec nos frères druzes et bédouins - de même que d'autres groupes minoritaires qui servent dans l'armée israélienne - et nous continuerons sur cette voie", a-t-il ajouté.

JACK GUEZ (AFP)

Un second officier druze de l'armée israélienne a annoncé mardi sur Facebook qu'il souhaitait démissionner de ses fonctions suite à l’adoption de la loi sur l’Etat-nation.

Depuis son adoption le 18 juillet, cette loi, qui stipule notamment que seuls les Juifs ont le droit à l'autodétermination dans l'Etat hébreu, a fait l'objet de vives critiques et offensé de nombreuses personnes issues de la communauté druze, loyale à Israël.

Les Druzes, citoyens israéliens à part entière, vivent pour la plupart en Galilée, dans le nord de l'Etat hébreu. Ils parlent l'arabe et professent une foi issue d'un islam très hétérodoxe.

Contrairement aux Arabes israéliens, ils servent dans l'armée et sont particulièrement nombreux à faire carrière dans les rangs de Tsahal ou dans ceux de la police.

Commentaires

(0)
8Article précédentIsraël: des archéologues dévoilent une fabrique de poterie antique
8Article suivantIsraël: 158 nouveaux volontaires du monde entier vont rejoindre les rangs de l'armée