Quantcast i24NEWS - La Haute Cour de Justice d'Israël ordonne la démolition d'un village bédouin

La Haute Cour de Justice d'Israël ordonne la démolition d'un village bédouin

Des élèves de l'école du village bédouin de Khan al-Ahmar, en Cisjordanie occupée, le 16 juillet 2018, jour de rentrée scolaire
ABBAS MOMANI (AFP)

La Haute Cour de justice d'Israël a déclaré mercredi que le village bédouin de Khan al-Ahmar situé en Cisjordanie devait être démoli, tout en encourageant les habitants du village à parvenir à un accord avec l'Etat hébreu concernant leur réinstallation.

Le mois dernier, la Haute Cour a gelé la destruction du village de Khan al-Ahmar après que les avocats palestiniens ont déposé une pétition au nom des résidents contre la démolition de leurs habitations.

Les avocats affirment que les habitants ont été forcés de construire sans permis car Israël n'en accorde que rarement aux Palestiniens vivant dans cette région située à l'Est de Jérusalem.

La communauté s'est établie ici sans permis après que la tribu bédouine 'Jahalin', originaire du désert du Néguev, ait été expulsée de la région par l'armée israélienne dans les années 1950 puis de nouveau de Kfar Adumim, où ils avaient loué des terres, ont-ils ajouté.

Pierre Klochendler / i24NEWS

Israël a proposé à quelques 180 personnes d'être relogées dans la ville voisine d'Abu Dis, offre qu'elles ont pour l'instant décliné.

Après de longues heures de discussion la semaine dernière, les avocats qui défendent le village de Khan al-Ahmar ont rejeté une nouvelle offre de part de l'Etat qui propose d'installer des tentes ainsi qu'un système d'eau et d'électricité à d'Abu Dis pour reloger les habitants.

Une autre proposition de déplacer les résidents près de Mitzpe Yeriho en Cisjordanie a également été rejetée par les avocats qui ont donné cinq jours à la Haute Cour de Justice israélienne pour proposer une alternative adéquate.

Plusieurs pays européens et organismes internationaux ont exhorté en début du mois de juillet Israël à mettre fin à son plan de démolition du village bédouin Khan al-Ahmar en Cisjordanie, l'accusant d'enfreindre le droit international.

"Israël devrait arrêter de telles actions et de tels plans pour reloger les communautés bédouines en Cisjordanie occupée", a tweeté le bureau de Nikolay Mladenov, le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient. "De telles actions sont contraires au droit international et sapent la solution à deux Etats", a-t-il ajouté.

L'Union européenne a quant à elle déclaré dans un communiqué que les démolitions "ainsi que les projets de construction de nouvelles colonies pour les Israéliens dans la même région sapent la viabilité de la solution à deux Etats et les perspectives d'une paix durable".

Commentaires

(0)
8Article précédentGaza: 800 demandes de sortie refusées par Israël en raison de lien avec le Hamas
8Article suivantTensions à la frontière Israël/Gaza: Netanyahou annule son voyage en Colombie