Quantcast i24NEWS - Tel-Aviv: des manifestants appellent l'armée israélienne à "conquérir Gaza"

Tel-Aviv: des manifestants appellent l'armée israélienne à "conquérir Gaza"

Des habitants de la ville de Sdérot dans le sud d'Israël passent devant une clôture endommagée par la chute d'une roquette tirée de la bande de Gaza, le 14 juillet 2018
Ahmad GHARABLI (AFP)

Un dizaine de manifestants se sont rassemblés jeudi après-midi au siège de l'armée à la Kirya à Tel-Aviv en appelant les forces israéliennes à "conquérir Gaza".

Le rassemblement est intervenu alors que les dix ministres membres du cabinet de sécurité se sont réunis pour faire le point sur des rapports d'officiers supérieurs militaires et décider des prochaines étapes d'Israël pour lutter contre le groupe terroriste du Hamas.

Selon l'armée israélienne, deux cent roquettes se sont abattues sur le territoire israélien depuis mercredi dont 30 ont été interceptées par le système Dôme de Fer.

Les roquettes restantes sont toutes tombeés dans des zones inhabitées.

Des femmes de la ville de Sdérot se sont également rassemblées jeudi soir pour protester contre l"'impuissance du gouvernement".

i24NEWS/ Pierre Kochendler

Le Hamas et ses alliés ont fait taire les armes jeudi de manière sporadique après un barrage de roquettes contre Israël et une riposte aérienne de l'armée israélienne contre des dizaines de cibles dans la bande de Gaza.

Une légère accalmie était revenue en fin d'après-midi dans les bande de Gaza et sur ses pourtours israéliens après les hostilités de la nuit poursuivies jusque dans la matinée.

Mais une quatrième guerre dans la bande de Gaza depuis 2008 continue à menacer. L'issue de discussions indirectes engagées par Israël et le Hamas avec l'entremise de l'Egypte et de l'ONU pour dissiper ce spectre et tenter d'établir une trêve durable est plus incertaine que jamais.

Les groupes armés palestiniens "ont cessé vers midi (09H00 GMT) toutes les opérations de représailles contre l'agression israélienne", a déclaré un membre de leur commandement conjoint dans une possible référence à la mort, mardi, de deux membres de la branche armée du Hamas dans une frappe israélienne.

Le Hamas et ses alliés "considèrent cet épisode d'escalade comme terminé", a-t-il ajouté.

L'ordre a été globalement respecté. Plusieurs roquettes ont cependant atterri dans plusieurs localités du Sud, dont une près de Beer-Sheva, à une quarantaine de kilomètres de Gaza. L'engin n'a pas fait de dégât ni de victime.

C'est la première fois depuis la guerre de 2014 qu'une roquette est envoyée à une telle distance, et non pas à proximité immédiate de Gaza, comme un avertissement possible lancé à Israël.

Israël s'est retiré de Gaza en 2005, deux ans avant que le Hamas ne prenne le contrôle du territoire. Trois guerres ont opposé Israël et le Hamas depuis.

(avec agence)

Commentaires

(0)
8Article précédentGaza/Israël: le point sur les blessés après une nuit de violences
8Article suivantAnalyse: Le cessez-le-feu à long terme entre le Hamas et Israël n'est pas à portée de main