Quantcast i24NEWS - Israël prépare son armée à une éventuelle guerre avec le Hezbollah

Israël prépare son armée à une éventuelle guerre avec le Hezbollah

Israeli tanks taking part in an exercise on the Golan Heights which were seized from Syria in 1967, but which Israel says is critical for its security
MENAHEM KAHANA (AFP/File)

L'armée israélienne se prépare à une nouvelle guerre avec le Hezbollah au Liban, utilisant de nouvelles technologies et tactiques lors d’exercices militaires effectués dans le nord du pays, a rapporté dimanche le Jerusalem Post.

Plusieurs unités de l'armée dont la brigade d'infanterie Golani ont pris part aux exercices. "Nos unités ont fait d'incroyables progrès. Si vous regardez dans un périmètre de 150 km autour de nous, vous ne trouverez pas d'armée aussi forte que la nôtre", a déclaré le chef de l'état major de l'armée Gadi Eizenkot.

Les exercices ont lieu exactement 12 ans après la seconde guerre du Liban qui a opposé Israël au Hezbollah en 2006, dans laquelle 165 Israéliens et 1.200 Libanais ont perdu la vie.

Depuis lors, le Hezbollah a considérablement renforcé ses capacités militaires, avec un arsenal estimé à environ 120.000 roquettes et missiles à courte et moyenne portée, ainsi que plusieurs centaines de missiles à longue portée.

THOMAS COEX / AFP

De plus, les combattants du Hezbollah ont acquis une expérience militaire cruciale en Syrie, où ils se sont battus aux côtés des forces de Bachar Al-Assad contre les rebelles et l'Etat islamique.

Israël s'est lui aussi renforcé depuis la guerre de 2006, notamment en terme de capacités électroniques ce qui a eu pour effet de considérablement améliorer l'efficacité de l'armée dans les domaines des attaques, et de la collecte de renseignements.

Mahmoud Zayyat/AFP

Selon un officier de l'armée israélienne cité par le Jerusalem Post, une nouvelle guerre avec le Hezbollah signifierait qu'il faut combattre à quatre niveaux différents en même temps: sous terre, sur terre, dans les airs, et en ligne sur Internet. "L’ennemi a changé et par conséquent l’armée israélienne aussi. Si nous nous battons différemment, nous devons nous entraîner différemment" a-t-il souligné.

Un autre officier a déclaré que les soldats israéliens utilisent désormais de nouvelles armes plus développées et plus efficaces, qui leur permettent d’être moins dépendants des autres unités: "si une brigade est plus indépendante, plus flexible et plus efficace, elle sera plus forte. Nous constatons l’amélioration de nos armes et au même titre, de nos hommes, qui sont plus performants afin de neutraliser l’ennemi le plus rapidement possible", a-t-il déclaré au Jerusalem Post.

Si une guerre se profilait avec le Hezbollah, les soldats de l'armée israélienne devraient conquérir le territoire ennemi, et détruire les stocks d’armes et de lance-roquettes afin de minimiser les attaques en Israël.

Hassan Nasrallah, le dirigeant de l'organisation terroriste chiite libanaise a mis en garde Israël affirmant qu'il gagnerait "de manière certaine" si les deux parties s'affrontaient.

Handout (MANAR TV/AFP)

Israël, d’autre part, considère qu'éliminer Nasrallah représenterait une "victoire décisive", selon le Commandant des forces terrestres de l'armée israélienne, Yaakov Barak.

"Si nous réussissons à tuer Nasrallah, à mes yeux, c'est une grande victoire", a déclaré Barak.

Le Hezbollah, allié stratégique de Damas et de Téhéran, s'est officiellement engagé dans la guerre en Syrie en 2013, participant à plusieurs batailles cruciales face aux rebelles et aux djihadistes.

Commentaires

(0)
8Article précédentIsraël confisque des dizaines de milliers de ballons en route pour Gaza
8Article suivantIsraël: la femme la plus riche du pays soupçonnée de corruption