Quantcast i24NEWS - Village bédouin de Khan al-Ahmar: l’UE réclame des compensations à Israël

Village bédouin de Khan al-Ahmar: l’UE réclame des compensations à Israël

Le Parlement européen vote en session plénière à Strasbourg (France), le 12 septembre 2018
FREDERICK FLORIN (AFP)

Le Parlement européen a adopté jeudi une résolution dénonçant fermement la décision israélienne de démolir le village bédouin illégal de Khan al-Ahmar en Cisjordanie, et réclamant à l’Etat hébreu des compensations pour la destruction de ses structures.

Selon la résolution, adoptée à 320 voix pour et 277 contre, "la démolition de Khan al-Ahmar et le transfert forcé de ses habitants constituerait une grave violation du droit humanitaire international".

B'Tselem / Autorisation

Outre la "menace aux efforts de paix avec les Palestiniens" que représenterait la destruction de Khan al-Ahmar par Israël, les parlementaires ont notamment insisté sur l'indemnisation qu’ils réclament à l’Etat hébreu, et qui serait liée à la perte de structures financées par l'UE dans ce village bédouin.

"Dix États membres de l’UE soutiennent des programmes humanitaires à Khan al-Ahmar, y compris la construction d’une école primaire, et une aide humanitaire estimée à 315.000 euros est désormais menacée", a indiqué le texte.

Le Parlement européen a également appelé "le gouvernement israélien à mettre immédiatement fin à sa politique de menaces de démolition et d’expulsion contre les communautés bédouines vivant dans le Néguev et dans la zone C en Cisjordanie occupée", affirmant que "la démolition de maisons, d'écoles et d'autres infrastructures vitales dans le territoire palestinien occupé est illégale au regard du droit international humanitaire".

Pierre Klochendler / i24NEWS

La semaine dernière, la Cour suprême israélienne a rejeté la pétition contre l'évacuation du village, ouvrant ainsi la voie à sa démolition après des mois de bataille judiciaire entre les résidents et les autorités israéliennes.

Ce village situé en Cisjordanie, à l'est de Jérusalem, a été construit illégalement. Hameau de moins de 200 habitants, il est principalement constitué de logements et structures de fortune, insalubres, comme c'est généralement le cas des villages bédouins de la région.

Selon les avocats des résidents de Khan al-Ahmar, ces derniers ont été forcés de construire sans permis car Israël n'en accorde que rarement aux Palestiniens vivant dans cette région située à l'Est de Jérusalem.

Le mois dernier, la Cour suprême avait déclaré que ce village devait être démoli, tout en encourageant les habitants du village à parvenir à un accord avec l'Etat hébreu concernant leur réinstallation. En effet, les autorités israéliennes ont tenté à de multiples reprises de parvenir à un accord avec cette communauté pour reloger ses habitants.

A l’annonce de la cour suprême sur le sort du village, l’Union européenne (UE) avait exhorté Israël à reconsidérer sa décision. "L'union européenne et les Etats membres ont exprimé à maintes reprises leur position sur la politique de colonisation d’Israël, illégale au regard du droit international, et les mesures prises dans ce contexte, notamment les démolitions d'habitations palestiniennes et les transferts forcés de population", avait déclaré dans un communiqué une délégation de l'UE en Israël.

"L'UE attend des autorités israéliennes qu'elles reconsidèrent leur décision", avait-elle exigé.

Plus tôt jeudi, les forces israéliennes ont démantelé cinq préfabriqués installés aux alentours du village par des protestataires. Aucun heurt n'a été rapporté.

Commentaires

(16)

Il y’a plus de limites dans leur détestation d’israël et des juifs,mais la punition de d.ieu sera en son temps

Que ces faux jetons de l'UE se préoccupent plutôt de leurs propres Arabes. A ma connaissance Israël a proposé des solutions de relogements tout confort en remplacement de leurs bidonvilles.

All

Si ce sont des bédouins, ce sont donc des immigrés relativement récents venus du sud ou du sud-est qui ne sont pas des arabes palestiniens

Ils vont les reloger dans des 5 etoiles par rapport a leur logement insalubre

L'UE est vraiment insupportable

Que l’UE s’occupe de ses affaires ! Lorsque la ville d’Amona a été démolie, il n’y a pas eu de protestation de leur part !!!! Mais évidemment c’était un village israélien alors que là ce sont les palestiniens !!!!!!

L’UE exige d’Israël de ne pas démanteler le petit village bédouin et exige un dédommagement pour les pré-fabriqués détruits. Or, les actes de démolition d’Israël résultent de la décision de la Cour Suprême d’Israël, et il s’agit d’une affaire purement interne. On peut se demander dès lors, que vient faire l’UE dans cette affaire? Que dire si Israël s’était mêlé de la destructions des pré-fabriqués servant de restaurants sur les plages de Corse, au même motif que ces constructions n’avaient pas obtenu de permis de construire ?? Et à quand la création d’un Etat Corse ? Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais ?? Lamentable !

Foutaise !!!!

Que l’UE s’occupe de ses fesses !

que tous ces faux culs gèrent leurs dégénérés

l' UE ne doute de rien, vous avez vu levillage? 1: l'UE n'a aucun droit de construire chez nous sans accord. 2: Ce que prétend avoir construit l'UE ressemble plus à une favela insalubre, faite de tôles et de toiles, sans eau et électricité, alors que nous avons proposé aux besoins un relogement 3: l'implantation est d'autant plus illégale qu'elle se trouve sur un terrain militaire.

Et si on réclamait à cette donneuse de leçons qu’est l’Europe, d’indemniser les 6 millions de juifs assassinés et les dizaines de milliers vivants et spoliés ???? J’ai honte pour cette Europe d’élus incompétents.

Israël ne fait pas partie des résolutions européennes , donc elle est libre de faire ce qu’elle veut .

Danin Ton idée me plait beaucoup

Eurooooooooope occupe toi de ton cul

8Article précédentVillage bédouin de Khan al-Ahmar: l’UE réclame des compensations d’Israël
8Article suivant"Tel Aviv est très compatible avec le concours de l'Eurovision" (Ron Huldai à i24news)