Quantcast i24NEWS - Cisjordanie: échauffourées près du village bédouin de Khan al-Ahmar promis à la démolition

Cisjordanie: échauffourées près du village bédouin de Khan al-Ahmar promis à la démolition

Des militants pro-palestiniens et des bédouins protestent contre la tentative de l'armée israélienne de barrer la route menant au village de Khan al-Ahmar en Cisjordanie, promis à la démolition, le 14 septembre 2018
afp

Des échauffourées ont eu lieu vendredi entre militants pro-palestiniens et garde-frontières israéliens près de Khan al-ahmar en Cisjordanie, alors que la Cour suprême israélienne a statué la démolition de ce village bédouin, rapportent les médias.

Un bulldozer israélien a tenté de barrer la route menant au village de Khan al-Ahmar en y déversant des pierres et de la terre, ce qui a provoqué des heurts. Trois manifestants ont été arrêtés, a précisé un porte-parole de la police.

Parmi eux figure un professeur franco-américain de droit à la Sorbonne, Frank Romano, activiste pro-palestinien connu pour l'organisation de manifestations, ont indiqué des manifestants, mais la police n'a pas confirmé.

Le Parlement européen a adopté jeudi une résolution dénonçant fermement la décision israélienne de démolir le village bédouin illégal de Khan al-Ahmar en Cisjordanie, et réclamant à l’Etat hébreu des compensations pour la destruction de ses structures.

B'Tselem / Autorisation

Selon la résolution, adoptée à 320 voix pour et 277 contre, "la démolition de Khan al-Ahmar et le transfert forcé de ses habitants constituerait une grave violation du droit humanitaire international".

Après des années de bataille judiciaire, la Cour suprême israélienne a donné la semaine dernière son feu vert à la démolition de Khan al-Ahmar.

Ce village situé en Cisjordanie, à l'est de Jérusalem, a été construit illégalement. Hameau de moins de 200 habitants, il est principalement constitué de logements et structures de fortune, insalubres, comme c'est généralement le cas des villages bédouins de la région.

Selon les avocats des résidents de Khan al-Ahmar, ces derniers ont été forcés de construire sans permis car Israël n'en accorde que rarement aux Palestiniens vivant dans cette région située à l'Est de Jérusalem.

Commentaires

(4)

Il faut dire Judée /Samarie....

La ci Jordanie c’est une terre israélienne de quoi l’Europe se mêle , voir les problèmes qu’il ont en France avec les gitans et les roumains.

Au début, très calmes et dignes, ils ont épuisés les recours juridiques qui leur étaient offerts. Depuis, le battage médiatique européen les a poussé à se poser en victimes. L'Europe devrait être condamnée à une amende pour, selon ses propres dires, avoir finance l'installation illégale du village, sans autorisation administrative. D'ailleurs, si l'administration israélienne n'avait pas réagi, l'autorité palestinienne aurait tout de suite sauté sur l'occasion pour dénoncer Israël qui, à leurs yeux, favoriserait des implantations sauvages.

qu'il y construire en Jordanie... ya de la place

8Article précédentCisjordanie: échauffourées près du village bédouin de Khan al-Ahmar promis à la démolition
8Article suivantLe Hamas ne souhaite pas d'une nouvelle guerre à Gaza (Haut dirigeant)