Quantcast i24NEWS - A Oman, Israël présente son projet ferroviaire la "voie de la paix régionale"

A Oman, Israël présente son projet ferroviaire la "voie de la paix régionale"

Le ministre israélien des Transports, Yisrael Katz, et des responsables omanais lors de la conférence de l'Union internationale des transports routiers (IRU) à Mascate, le 7 novembre 2018
MOHAMMED MAHJOUB (AFP)

Le ministre israélien des Transports a présenté mercredi à Mascate un projet de ligne ferroviaire reliant, à travers son pays, la Méditerranée aux pays du Golfe, nouvelle illustration de l'offensive de charme israélienne en direction des pays arabes.

L'intervention de Yisrael Katz lors d'une conférence de l'Union internationale des transports routiers (IRU), ouverte mardi à Oman, s'inscrit dans le cadre de l'offensive de charme israélienne en direction des pays arabes. Israël n'entretient des relations diplomatiques qu'avec deux pays arabes, l'Egypte et la Jordanie avec lesquels il a signé des traités de paix.

MENAHEM KAHANA (AFP)

La ligne ferroviaire, appelée la "voie de la paix régionale", partirait de Haïfa, le plus important port israélien, passerait par la Jordanie, puis emprunterait des lignes existantes vers le Golfe, selon le ministre.

"Logique" et allant "au-delà des différends idéologiques et politiques", a dit mercredi M. Katz à propos de ce projet. Selon lui, cette initiative "se base sur deux idées: Israël (serait) un pont et la Jordanie un hub régional de transport". 

Il a ajouté que ce projet "soutenu par l'administration américaine" serait profitable à l'Arabie saoudite, à ses voisins du Golfe ainsi qu'à l'économie palestinienne.  

i24NEWS

"Il permettra de créer, dans la région, une route commerciale supplémentaire plus courte, plus rapide et moins coûteuse qui profiterait aux économies de la Jordanie, des Palestiniens -- qui y seront connectés aussi --, (à celles) d’Israël, de l'Arabie saoudite, des pays du Golfe et de l'Irak à l'avenir", a affirmé M. Katz selon une retranscription de ses propos par son cabinet.     

Le déplacement de M. Katz intervient moins de deux semaines après celui du Premier ministre Benyamin Netanyahou, reçu à Oman par le sultan Qabous, une première depuis plus de vingt ans. 

Netanyahou ne cesse de proclamer que les nouvelles réalités régionales, à commencer selon lui par l'expansion de l'influence iranienne, créent une convergence d'intérêts avec les pays arabes.

Commentaires

(9)

Eeeeeh oui les haineux et jaloux ,Israël n’est plus aussi isolé que vous prétendez ,Israël est entrain de devenir la capitale du proche et moyen orient,et les pays hostiles ferait mieux de la mettre en veilleuse et aller vite faire la paix avec Israël sinon ils vont se retrouver eux isolés

Ce projet n'aura sans doute jamais lieu

Trop dangereux

« l'offensive de charme israélienne en direction des pays arabes » apparaît 2 fois dans l’article..

Ce sera plus facile pour les livraisons de pétrole entre le Golfe et la Mediterranée, et cela sous le nez de l’Iran. Puis Israël, en tant que pont aura un poids de pression supplémentaire sur ce commerce tout en renforcant son lien avec les pays de la région. Gare à ceux qui y touchent, ils auront à faire face aux autres.. certainement, il y a aussi un interet americain derriere tout ca. Un bel engrenage potentiel. Belle strategie, mais aura-t-elle lieu?

c est super et je suis sûre que cette voie ferre ramènera la paix avec quelques autre pays arabe musulman amen la voix / la voie de la paix

C super. Il y avait aussi des routes et des autoroutes entre ces peuples. Ça n’a jamais apporté la paix. C’est beaucoup plus compliqué que ça. Les arabes sont sensibles au sort des palestiniens , quand à Jérusalem-Est jamais elle ne sera israélienne. Les lieux saints resteront ce qu’ils dit car je sais que certains juifs messianiques rêvent de construire le troisième temple sur les ruines de la mosquée al aqsa.

Parole d'evangile: un journaliste a toujours raison. Écrire qu'il est abusif de qualifier les contacts d'Israel avec les pays du Golf, d'offensive de charme c'est un sacrilège, qui vaut a votre commentaire d'être effacé.

Autre bonne nouvelle: le ministre israélien de l'economie à été invité à une conférence internationale à Bahreïn. J'ai l'impression que c'est Israël qui fait l'objet d'une offensive de charme de la part des pays arabes sunnites, inquiets de l'expansionnisme et l'agressivité de l'Iran.

8Article précédentIsraël: l'industrie du tourisme atteint des sommets au mois d'octobre
8Article suivantTel Aviv: une statue de la ministre de la Culture Miri Regev installée à Habima