Quantcast i24NEWS - Attentat/Barkan: la Cour suprême ordonne l'arrêt de la démolition de la maison du terroriste

Attentat/Barkan: la Cour suprême ordonne l'arrêt de la démolition de la maison du terroriste

An IDF soldier issues a demolition order for the home of a Palestinian suspect who killed two Israelis in a shooting attack on a Barkan factory last week
IDF

La Cour suprême israélienne a donné l'ordre jeudi d'arrêter la démolition de la maison du terroriste responsable de la mort de deux Israéliens dans la zone industrielle de Barkan le mois dernier.

Début octobre, Achraf Naalwa - originaire du village de Choueika et toujours en fuite - a tué Kim Levengrond-Yehezkel, 29 ans, de la ville du Rosh Ha’ayin, et Ziv Hagbi, 35 ans, originaire de Rishon Letzion.

L'armée israélienne a annoncé cette semaine qu'elle allait démolir partiellement la maison de Naalwa mais la Cour suprême a infirmé l'avis de destruction jugeant que le terroriste n'a pas encore été attrapé et que pour cette raison, il ne rentre pas dans le cadre de la loi.


Le père et la sœur de Kim Levengrond-Yehezkel, la victime de l'attentat de Barkan, invités sur i24NEWS, avaient d'ailleurs fait part de leur déception vis-à-vis de la décision du gouvernement de ne pas détruire la maison du terroriste toujours en fuite.

"Nous demandons que nos politiques décident de faire quelque chose et que la destruction des maisons des terroristes soit obligatoire. Le Shabak dit que la destruction des maisons est vraiment dissuasive alors pourquoi ne détruisent-ils pas la maison du terroriste?", s'est interrogé Rafi Levengrond, le père de la victime.

i24NEWS

"Même s'il y a une famille dans cette maison qui sera touchée par cela, le fait qu'il ait assassiné Kim, il a aussi touché notre famille, il a aussi touché son mari et son enfant qui ne connaîtra pas sa mère. On ne nous a pas demandé si c'est bien qu'on soit des victimes, alors pourquoi prendre en compte les frères et la famille proche de ce terroriste", a-t-il ajouté à i24NEWS.

Les troupes israéliennes ont encerclé mardi la maison du terroriste palestinien responsable de la mort des deux Israéliens. Le père de Naalwa, Walid, a été arrêté par les forces de sécurité israéliennes lors d’un raid effectué avant l’aube dans le village.

Le raid est survenu un jour après que le chef du commandement central de l’armée israélienne, le major-général Nadav Padan a émis l'ordre de démolition du sous-sol et du rez-de-chaussée de la maison familiale.

Commentaires

(13)

La justice a raison, Il ne faut pas tout mélanger, en quoi la famille de ce criminel est responsable de ses actes. C’est du grand n’importe quoi.

Loup gris cela s appelle l’éducation moi je remercie mes parents d avoir fait de moi ce que je suis .... la notion de bien et de mal ça te parle ?

La notion d’éducation peut effectivement jouer dans certains cas, mais ça reste limité. tu peux donner la meilleure éducation à quelqu'un, lui faire la morale sur le bien et le mal, lui lire la Torah chaque jour, ça n’empêchera pas que certains péteront les plombs et passeront à l’acte. Tu ne peux pas être responsable de ce que font tes enfants ou tes petits enfants, ils ont leur libre arbitre… il existe sûrement des familles ou l’un des enfants est religieux (prêtre/Rabbin), et les autres des criminels. (LG)

Détruire la maison ou pas qu'est ce que ça change car l'autorité palestinienne offre une nouvelle maison aux terroristes quelques mois après. Ce qui est très grave c'est ce FIASCO TERRIBLE des renseignements car le terroriste cours toujours, et ça c'est un signe encourageant pour les futurs terroristes.

Malgré toute la colère et le ressentiment que peuvent ressentir les familles des victimes, cette décision est logique ; d’une part, le terroriste n’a pas encore été attrapé et d’autre part, sa famille n’a pas à payer pour lui. Le fait que la famille des victimes souffre ne justifie pas que la famille du coupable doive également souffrir et payer, sauf s’il est mineur. L’éducation n’est pas tout, chacun a son libre arbitre.

il faut donner l exemple en commençant par soi-même

Le fait de détruire la maison de ce lache barbare n'est pas de punir sa famille mais de dissuader de commettre d'autres crime .

bien dit David770 c est un fiasco pour nos services de renseignements .

Ça famille n’a rien à voir.

De plus il n’a pas été attrapé ni jugé

Les punitions collectives sont illégales au regard du droit international

C’est encore une injustice infligée uniquement aux palestiniens mais pas aux criminels israéliens qui ont tué aussi. Cf igal amir , baruch golstein etc etc ...

Le deux poids deux mesures est une abomination aux yeux de Dieu

8Article précédentTel Aviv: une statue de la ministre de la Culture Miri Regev installée à Habima
8Article suivantIsraël: une statue de la ministre de la Culture pour protester contre ses décisions