Quantcast i24NEWS - Nucléaire iranien: "les révélations ont été une grande fierté pour Israël" (ex-chef du Mossad à i24NEWS)

Nucléaire iranien: "les révélations ont été une grande fierté pour Israël" (ex-chef du Mossad à i24NEWS)

Amnon Sofrim ex-chef de la division de renseignements du Mossad
i24NEWS

"C'est un sentiment de grande satisfaction pour tous ceux qui ont participé à cette audace du Mossad [...] de ramener ce qu'il y a de plus attractif pour Israël", a déclaré lundi Amnon Sofrim ex-chef de la division de renseignements du Mossad à i24NEWS faisant référence aux révélations de Benyamin Netanyahou de mai 2018 sur le programme nucléaire iranien.

Le Premier ministre israélien avait dévoilé des preuves "nouvelles et concluantes" du programme nucléaire iranien issues des archives atomiques secrètes de l'Iran, lors d'une conférence de presse depuis le ministère de la Défense.

"C'est une grande fierté et ces renseignements ont une valeur en terme de communication", a-t-il affirmé.

L'opération du Mossad a duré 6h20 et a permis de récolter une demi-tonne d'archives.

"La mission était quasi-impossible, le risque très élevé car les archives étaient surveillées," a-t-il précisé à i24NEWS.

Selon l'ex-chef du Mossad, il s'agit de l'opération publique révélée "la plus audacieuse" menée en plein centre de la capitale iranienne.

M. Sofrim a expliqué à i24NEWS que trois étapes étaient nécessaires avant de lancer une opération : récolter l'information, comment faire pour opérer et comment en sortir.

C'est un processus "complexe et long", a-t-il poursuivi.

Evoquant un éventuel conflit entre la République islamique et l'Etat hébreu, l'ex-chef du Mossad estime qu'une guerre peut éclater "de deux manières".

"Soit Israël attaque les sites nucléaires iraniens avec le Hezbollah et le Hamas qui ont leurs propres moyens pour nuire à Israël ou par le biais d'une confrontation irano-israélienne en Syrie," a-t-il expliqué en ajoutant qu'une confrontation était "plus probable" qu'une attaque contre les sites nucléaires iraniens.

M. Netanyahou s'est engagé à poursuivre ses efforts pour empêcher l'Iran de s'implanter militairement en Syrie.

Commentaires

(3)

Même si le Mossad est une organisation hors-paire, il faut reconnaître que les Iraniens sont loin d'être fufutes...

Je ne vois pas trop à quoi à servi de ramener 500kgs de documents. Qu'en est il aujourd'hui !? Pas grand chose de plus. Pour ce résultat politique 3 photos suffisaient semble t il.

3 photos vous dites qu'a savez vous êtes vous dans le secret (des dieux)?

8Article précédentLes émissaires israéliens à l'étranger pourront voter le 28 mars
8Article suivant"Il faut sauver Israël de Netanyahou" (Livni)