Quantcast i24NEWS - Jérusalem: plaque commémorative pour un Japonais ayant sauvé des Juifs de la Shoah

Jérusalem: plaque commémorative pour un Japonais ayant sauvé des Juifs de la Shoah

Une plaque commémorative a été inaugurée à la Chambre de l'Holocauste au Mont Sion à Jérusalem en l'honneur de Chiune Sugihara, le premier diplomate du Japon en Lituanie en 1940, qui a sauvé plus de 6.000 Juifs des nazis en leur accordant des visas, rapporte le Jérusalem Post.

Le gouvernement japonais avait rejeté la demande de Sugihara de leur octroyer les visas, mais il a décidé de désobéir à cette directive et de les leur accorder malgré tout pour qu'ils puissent quitter la Lituanie avant d'être raflés par les nazis.

Il a ainsi pu imprimer et tamponner environ 2.000 visas pour les familles, grâce auxquels elles ont pu s'enfuir avant d'être contraintes de quitter Kaunas (à l'époque la capitale lituanienne).

Sugihara a été reconnu en tant que Juste parmi les nations en 1985. Il a refusé une récompense pécuniaire de la part du gouvernement israélien, mais il a accepté une bourse pour que son fils puisse étudier à Jérusalem.

"Mon père ne m'a rien dévoilé de tout cela lorsque j'étais enfant", a déclaré son fils Nobuki en hébreu lors d'un entretien avec la radio Kan. Il avait 19 ans quand il a découvert les actions de son père.

Le taux de génocide des Juifs en Lituanie a atteint entre 95 à 97 %, soit l'un des plus élevés d'Europe.

Par ailleurs, selon une étude de Ben Ami Shiloni, professeur émérite d'histoire japonaise à l'Université hébraïque de Jérusalem les Juifs sont valorisés et "bien vus" au Japon.

Pendant des siècles, le Japon a été fermé au monde extérieur et ce n’est qu’au XIXe siècle que le pays s’est ouvert au commerce avec l’Occident.

En conséquence, le Japon ne connaissait ni la communauté juive ni l'antisémitisme, mais avec l'ouverture du pays aux étrangers, des hommes d'affaires juifs européens ont commencé à tisser des liens avec le pays.

Commentaires

(3)

Il devrait aussi y avoir une plaque pour tous les pays arabo musulman qui ont été un refuge pour les juifs ! Maroc Tunisie etcétéra

Affirmation gratuite à étayer par des preuves tangibles. Car les contre-exemples existent malheureusement, y compris crapuleux.

Et oui. Il ne faut pas oublier que le nord du Maghreb était déjà peuplé de juifs venus d’Israel avant l’hégire.

8Article précédentJérusalem: plaque commémorative pour un Japonais ayant sauvé des Juifs de la Shoah
8Article suivant"Je soutiens Netanyahou dans sa politique contre l'Iran" (Gantz à Munich)