Quantcast i24NEWS - Israël/incendie de l'église de la Multiplication : le Shin Bet ouvre une enquête

Israël/incendie de l'église de la Multiplication : le Shin Bet ouvre une enquête

An Israeli man looks at damage at a Greek Orthodox seminary in Jerusalem, February 26, 2015. A fire damaged a Greek Orthodox seminary in Jerusalem on Thursday and anti-Christian graffiti was found at the scene in what Israeli police said could be a hate c
Netanyahou dénonce un acte "choquant" et rappelle: "la liberté de culte est l'un des pillers d'Israël"

Photo courtesy of Israel Ministry of TourismLa police a relâché jeudi avoir 16 jeunes Israéliens, originaires d'implantations juives en Cisjordanie, qui étaient soupçonnés d'être les auteurs de l'incendie de l'église de la Multiplication de Tagbha (nord) qui s'est déclaré dans la nuit de mercredi. Le Premier ministre israélien dénonce un acte "choquant" et charge le Shin Bet d'ouvrir une enquête accélérée.

Les jeunes, âges de 15 à 16 ans, étaient des étudiants dans une yeshiva (centre d'études juives) de l'implantation de Yitzhar qui fait partie des fiefs les plus actifs de la mouvance "prix à payer" et a été le théâtre de nombreux affrontements entre les extrémistes juifs et les forces de l'ordre israélienne.

"Dans un secteur proche de l'église, 16 jeunes ont été interpellés dans le cadre de l'enquête pour vérifier s'ils sont impliqués dans l'incident qui a eu lieu avant l'aube", a dit la porte-parole de la police Luba Samri dans un communiqué à propos de cette église du nord d'Israël.

Dans la nuit de jeudi à mercredi, un incendie s'est déclarée dans la fameuse église de la Multiplication des pains et des poissons située dans la ville de Tagbha, situé au nord du Lac de Tibériade (nord).

"La liberté de culte, pillier de l'Etat d'Israël"

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a dénoncé un acte "choquant" , estimant qu'il avait touché "tous" les Israéliens.

"La liberté de culte est l'un des pillers d'Israël", a déclaré le Premier ministre, "la haine et l'intolérance n'ont pas leur place dans notre société".

Netanyahou a chargé le chef du Shin Bet de mener une enquête accélérée afin de punir les responsables.

Le président israélien Reuven Rivlin a pour sa part évoqué une "terrible profanation".

"Il ya des gens de toutes les confessions en Israël qui veulent vivre ensemble en harmonie, dans le respect et la solidarité. Nous sommes engagés, en tant qu'Etat, à protéger les lieux saints de toutes les religions", a assuré le président.

La police qui évoque des motivations criminelles, avait retrouvé un graffiti sur un mur de l'église indiquant : "les fausses idoles seront brisées".

Selon la tradition chrétienne, c'est dans l'église de la Multiplication​ que Jésus a accompli le miracle de la "Multiplication des pains et des poissons", grâce auquel il a nourri ses fidèles.

Les bureaux et les entrepôts de l'église ont été endommagés, et la salle de prière a également subi de légers dégâts dus à la fumée. Des photos publiées par la police montrent un plafond, des sols et des portes endommagées par le sinistre.

La police a déclaré que deux personnes ont été soignées, après avoir inhalé de la fumée.

Les pompiers se sont rapidement rendu sur les lieux, et ont fini par maîtrisé l'incendie en tout début de matinée.

Le site de Tabgha, qui est un site de pèlerinage important des Chrétiens en Israël​, avait déjà été visé en avril 2014, peu avant la visite du pape en Terre sainte. Selon des responsables catholiques, de très jeunes juifs religieux avaient endommagé des croix et s'en étaient pris à des religieux.

Depuis des années, des activistes d'extrême droite se livrent en Israël et en Cisjordanie, sous le label "le prix à payer", à des agressions et des actes de vandalisme contre des Palestiniens, des Arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, ou même l'armée israélienne.

(i24news avec AFP)

Commentaires

(11)

Il y a un aspect étrange dans le message de revendication de cet acte criminel. Pourquoi "fausse" devant "idole"? Selon les auteurs de ce message il y aurait donc de vraies idoles...

Philippe, vous prêtez un sens de la réflexion et un niveau d'intelligence aux auteurs de cet acte qu'ils sont loin d'avoir..

c'est acte est barbare et inqualifiable. Honte sur leurs auteurs

Mais c'est un acte terroriste!!

C'est bien ce que je pensais. Dans la yeshiva des présumés auteurs, on leur apprend la vraie idôlatrie...

Correction de l'article: Il y'a écrit "véhaélilim karot ikaretoun" Litérralement: "les idoles seront seront détruites". Je ne sais pas où l'auteur de l'article (non-hébraïsant?... ) a vu un "fausses". Arrêtez de mettre tous les étudiants de Yeshiva dans le même panier. Ce n'est pas au fer de lance de l'assimilation de donner son opinion sur les autres Juifs. Oui, c'est un acte criminel. Non, ce n'est pas un acte terroriste. Ce n'est pas barbare, il n'y a pas mort d'homme. C'est "seulement" (notez les guillemets) d'origine criminel. J'étudie aussi en Yeshiva (et des études profanes également), et je en suis pas d'accord, et je pense ne pas être le seul, pour une bonne raison: les gens pratiquants savent qu'il existe une règle (mise à part l'interdiction d'endommager les biens d'autrui, cela étant évident): "ne pas faire quelque chose qui "abaisserait" le nom de D.ieu". Hilloul Hachem, donc. Aucun étudiant en Yeshiva sensé n'oserait faire cela. Mais je ne sais qui sont les auteurs (personnellement, j'entends).

"les idoles seront détruites"* (d'ailleurs, on voit bien ici le texte en hébreu, et nul part de mot "fausses": http://www.bfmtv.com/international/israel-16-jeunes-colons-interpelles-apres-l-incendie-d-un-haut-lieu-du-christianisme-895609.html )

Correction (bis): ""les fausses idoles seront brisées":: Cette traduction est erronée (seul le mot "idole" est juste). Il y'a écrit: "les idoles seront chassées". (Après vérification, le mot "karot" signifie "chasser", non "détruire" ou "briser").

Écoeurant de livrer en pâture médiatique des étudiants de yeshiva comme "extrémistes"... jugés avant même d'être coupables... mais rien ne vous arrête. C'est la même chose avec le virus dans les hôtels en suisse.... C'est encore israel ! y en a marre de lancer des accusations puis de passer à autre chose. J'aimerai bien que lorsqu'on trouvera les vrais coupables (très bientôt) et qu'ils sont d'autres, vous vous excusiez... vous seriez plus crédible.

Encore une chose pour votre info... il n'y a pas d'implantations juive en Cisjordanie... mais villes et villages israéliens en Judée-Samarie... qui se situe en Israël.

Ces actes sont d'une extreme gravité qui menace l'unité d'Israël autant que le soutien au BDS. Le poison de toute complaisance à leur égard nous gangrènera. Mr Netanyahu ne prend pas à la légère ce véritable attentat qui terni l'image de son pays. Bravo.

8Article suivantTerminator va guider les utilsateurs de l'application Waze