Netanyahou fustige l'élection du terroriste palestinien Barghouti au Fatah

Marwan Barghouti
AFP
Barghouti purge actuellement 5 peines de prison à vie notamment pour 5 meurtres et 4 attaques terroristes

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a fustigé lundi l’élection du terroriste palestinien Marwan Barghouti, emprisonné à vie en Israël, au Comité central du Fatah, lors de la Convention du parti.

Barghouthi, emprisonné en Israël depuis 14 ans, a triomphé ce week-end à l'élection de la direction du Fatah avec 70% des voix exprimées au Comité central du parti palestinien réuni en congrès à Ramallah, et apparaît ainsi comme un successeur possible à Mahmoud Abbas.

"C’est le leader d’une organisation terroriste qui encourage et mène des attaques terroristes qui ont tué et blessé des douzaines d’Israéliens innocents", a déploré Netanyahou dans une déclaration.

Dan Balilty (POOL/AFP)

L’élection de Barghouti au Fatah, amplifie "la culture de la haine", "l’incitation au terrorisme", "et ne sert qu’à éloigner les perspectives de paix", a ajouté le Premier ministre israélien, qui accuse depuis longtemps les leaders palestiniens de glorifier les violences faites contre Israël.

"Comme si ce n’était pas assez de continuer l'incitement en nommant des rues, des écoles, des places aux noms de meurtriers, maintenant, ils sont dans les hauts rangs de la direction", a-t-il condamné.

Barghouti, ancien leader de la branche armée du Fatah Tanzim, a été arrêté par Israël pour avoir fondé les Brigades des Martyrs d'Al-Aqsa, un groupe terroriste lié au Fatah.

Il purge actuellement cinq condamnations à perpétuité dans la prison de Hasharion pour cinq meurtres et une tentative de meurtre, et a été impliqué et jugé responsable de quatre autres attaques terroristes.

A lire sur le même sujet :

Abbas resserre son étreinte autour du parti lors de la 7ème conférence du Fatah

Un successeur possible de Mahmoud Abbas triomphe à l'élection du Fatah

Commentaires

(2)
glouni

Shalom bonjour, Pour se défendre sur la scène internationale et défendre ses choix, notamment face aux Etats-Unis, Israël a besoin de solides arguments car face à Israël j'ai l'impression que les avis sont souvent à charge. Cette nomination bien que parfaitement tordue, de mon point de vue, est une aubaine pour Israël car elle prouve les mauvaises intentions du camp adverse. Qui peut imaginer nommer un terroriste ? C'est un choix tordu. Désormais Israël possède pour "noel" rire un argument de poids.

lejardindemaimonide

Il faudrait lui enlever aussi toute possibilité de contact avec l extérieur : telephone , internet , television et radio

8Article précédentL'ambassadeur israélien en Turquie présente ses lettres de créance à Erdogan
8Article suivantDes Palestiniens prêts à lancer des cocktails molotov sur la route arrêtés